Infrastructures routières : Sainte-Anne-Des-Lacs se dit abandonnée par le MTQ

par Françoise Le Guen
Infrastructures routières : Sainte-Anne-Des-Lacs se dit abandonnée par le MTQ
La mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Monique Monette Laroche.

La Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs interpelle le ministère des Transports du Québec au moins depuis 2014 afin que des réparations soient effectuées sur le chemin Sainte-Anne-des-Lacs, sans succès.

Le tronçon de 3,7 kilomètres entre le boulevard Curé-Labelle et le centre de la Municipalité rappelons-le, appartient au Gouvernement du Québec. Le débit journalier moyen annuel (DJMA) indique que 6 000 usagers de la route empruntent ce chemin.

Le 10 décembre dernier, la Municipalité s’adressait au ministre des Transports, François Bonnardel, pour réclamer d’urgence une rencontre sur l’état pitoyable du chemin. Près de deux mois se sont écoulés et, à l’exception d’un bref accusé réception, les responsables de la Municipalité attendent toujours un appel. Ils estiment aujourd’hui ce silence comme un incontestable manque de respect. Déjà aux prises avec d’importants travaux à réaliser sur ses propres infrastructures et ne pouvant plus tolérer d’être laissée à elle-même face à ses citoyens, pour un problème qui ne lui appartient pas, la Municipalité investissait récemment dans le logiciel Rubix, une solution destinée aux gestionnaires souhaitant connaître l’état de leurs infrastructures routières.

« Des données catastrophiques ont été colligées sur l’état du chemin Sainte-Anne-des-Lacs, données qui ont aussi été transmises au Ministère en décembre », nous dit-on.

« Je me sens abandonnée par le gouvernement, et j’ai vraiment l’impres-sion que comme petite municipalité, on doit s’organiser avec nos troubles quand on a ce genre de problème. Pourtant, ce chemin-là ne nous appartient même pas. On nous fait des promesses mais je n’y crois plus », a déclaré Monique Monette Laroche, la mairesse. « Nous sommes actuellement très inquiets de l’état du chemin et plus le temps passe, plus cette situation est devenue une question de sécurité publique », a ajouté Jean-Philippe Gadbois, directeur général.

La Municipalité exige qu’une rencontre soit tenue à Sainte-Anne-des-Lacs afin que des solutions durables et à court terme, soient identifiées.

Que dit le MTQ

« Le Ministère est conscient de l’état de la chaussée sur le chemin de Sainte-Anne-des-Lacs, à Sainte-Anne-des-Lacs. Ce chemin présente plusieurs de déformations au printemps (route gélive) ainsi que des problèmes de fissuration et de bossellement », souligne Samantha Saroufim, conseillère en communication au ministère des Transports, direction générale des Laurentides-Lanaudière. Selon cette dernière des travaux de réfection sur la totalité du chemin de Sainte-Anne-des-Lacs, sur une longueur approximative de 3,4 kilomètres, sont inscrits à la planification du Ministère. Ce tronçon a été ciblé lors d’un processus de suivi de l’état des routes du Ministère. Aucun échéancier pour les travaux ne peut être donné pour le moment. Le Ministère précise que Sainte-Anne-Des-Lacs sera rencontrée au mois de mars pour un autre projet.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
ALAIN DAVIAULTAffiliateLabzMichel Dubeau Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel Dubeau
Invité
Michel Dubeau

Allo MTQ! Ca va faire le niaisage! j’ai eu 2 crevaisons gracieuseté du chemin Ste-Anne des Lacs! Faites vos devoirs! Si je jouais la musique comme vous entretenez vos routes(117 une catastrophe aussi) je serais sans emploi!

AffiliateLabz
Invité

Great content! Super high-quality! Keep it up! 🙂

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

L’attitude du MTQ,une gouvernance sans obligation, tout comme vous qui ne consulter pas votre population en rapport avec la :GRANDE NOIRCEUR du complexe sportif.