pub de recyclage
Depositphotos_65832787_XL
|

Des œufs pour payer une infraction ?

Par Production Accès

« Si votre poule s’échappe de votre terrain, vous pourriez recevoir un constat d’infraction qui pourrait être payé en amende ou en œufs », a déclaré avec sérieux le maire de Prévost Paul Germain, durant la séance du conseil municipal du 17 janvier dernier.

« Est-ce qu’on a un proposeur avant que je m’enfonce complètement ? », a demandé M. Germain. « Je vais proposer les œufs », lui a rétorqué le conseiller municipal Joey Leckman.

Nous avons contacté la Ville de Prévost pour savoir combien d’œufs seront nécessaires pour payer l’amende et entre quelles mains se retrouveront ces œufs. L’affirmation du maire « n’était qu’une blague », a indiqué par courriel Gabrielle Malacket, responsable aux communications à la Ville de Prévost.

Dès maintenant, pour une première infraction aux règlements entourant la garde de poule, l’amende sera d’un minimum de 300 $ et d’un maximum de 1 000 $. Pour une récidive, cela pourrait monter jusqu’à 2 000 $.

Liberté

Les Prévostois ont désormais le droit de laisser leurs poules en liberté sur leur terrain, selon un amendement au règlement. « Il est toutefois interdit de permettre ou de tolérer que les poules se rendent sur les terrains voisins », peut-on lire dans l’amendement.

Il est permis de posséder des poules domestiques à Prévost, à condition de les garder à l’intérieur d’un poulailler urbain et d’un parquet extérieur. Les poules doivent impérativement demeurer à l’intérieur du poulailler entre 22 h et 7 h. Il est interdit de les garder en cage.

Où a-t-on le droit de posséder des poules ?

À Saint-Jérôme, on a le droit de posséder un maximum de trois poules si notre terrain est de moins de 1 500 mètres carrés et un maximum de cinq poules pour un terrain de plus de 1 500 mètres carrés. Mais gare à vous ! Le coq n’y est pas le bienvenu ! Les poules ne peuvent pas non plus errer à l’extérieur de leur domicile et la vente de leurs oeufs est interdite.

À Sainte-Adèle, un maximum de 4 poules est autorisé pour un terrain de moins de 10 000 mètres carrés, et pas plus de 8 poules devront se trouver sur un terrain de 10 000 mètres carrés et plus. Pour une fermette, davantage de poules sont autorisées. Les coqs, interdits, devront se loger dans une autre ville. La vente d’œufs est interdite.

À Saint-Sauveur, on a le droit de posséder un maximum de trois poules pour un terrain de 1 100 mètres carrés et plus, dans certaines zones résidentielles. Sous aucun prétexte le coq n’est admis. Sachez qu’un couvre-feu pour votre volaille est en vigueur entre 20 h et 7 h.

Consultez les règlements municipaux de votre ville pour connaître les obligations concernant le poulailler et la cour.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin