Je lève mon casque

Par Josée Pilotte
Je lève mon casque

Vous savez comme j’aime bien vous parler de tout mais surtout de mes petits riens. J’aime partager mes passions, mes indignations, j’aime soulever des débats, faire

partie de vos conversations hebdomadaires: «Qu’est-ce qu’elle a encore à nous dire la fille du journal cette semaine…?»  -Par Josée Pilotte

Vous connaissez mon militantisme pour la préservation de nos sentiers, nos montagnes, notre paysage? Ce paysage qui est en grande partie notre identité, notre carte de visite, notre patrimoine.

Oui, je ne vous parle pas ici de Dollarama, de Canadian Tire comme carte de visite mais bien d’espaces verts, de lieux communs, de façons de vivre, un sujet qui soulève les passions depuis plusieurs années.

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai choisi de vivre dans les Laurentides pour avoir le privilège de marcher, de skier, de rouler nos sentiers. J’ai choisi les Laurentides pour avoir une qualité de vie, une qualité d’air et non pour pousser un carrosse dans une allée de chez Wal-Mart. Come on!!! Sérieux?!

 Alors cette semaine, trêve de chialage, j’ai décidé de vous amener avec moi sur les routes, et les sentiers des Laurentides loin des tentations commerciales. Loin de la (sur)consommation. Comme si on en avait vraiment besoin, en plus!

Oui, cette semaine je vous amène tout près de chez moi, de chez vous, pour vous faire découvrir un petit coin de pays qui en vaut le détour: Les sentiers de vélos de montagnes et de marches du Mont Bellevue à Morin-Heights.

 

Quelle fierté j’ai eu à mouliner ces sentiers. Wow!!! Je leurs donne encore deux ans et on aura plus rien à envier aux «States»; on l’aura nous aussi notre «Burke Mountain», je vous le confirme!

 

Oui, Morin-Heights a mis le paquet pour nous séduire. C’est vraiment beau. Pas de grosses montées à vous arracher le cœur, mais plutôt des pistes fluides et roulantes accessibles à tous – signature de François Létourneau, trailbuilder qui a laissé sa marque dans la région. Nous avons roulé environ 1h30 le week-end dernier en famille, et croyez-moi, nous sommes tous rentrés à la maison avec le gros sourire dans la face.

 

Bravo au maire de Morin-Heights, Tim Watchorm, et à ses artisans, pour avoir mis tous les efforts afin de faire du Mont Bellevue – un mont abandonné depuis des années, mais que la municipalité a décidé d’acheter… y’en a qui ont de la vision faut croire!!! – un lieu et un environnement époustouflant, invitant à la santé et au sport.

Et ils n’en sont qu’au début de l’aventure. La construction d’un chalet aux pieds des pistes qui servira autant en été pour le vélo et les marcheurs qu’en hiver pour les skieurs de fond. Ce chalet verra le jour très prochainement. Le réseau cyclable quant à lui, accumulera les kilomètres d’année en année. C’est-tu pas beau, ça?

 

Ce sont des milliers de visiteurs qui par nos infrastructures seront attirés à venir parcourir nos sentiers pour y vivre une expérience unique. En posant des gestes concrets comme la municipalité de Morin-Heights, c’est notre économie qui s’en portera mieux. Et puis, je crois honnêtement que ce n’est pas des Canadian Tire de ce monde qui aideront nos marchands locaux à se sortir de ce marasme économique, mais plutôt des projets rassembleurs tels que ceux-ci qui aideront la région qui en a grandement besoin.

De nos jours, les gens on besoin de plus en plus de stimuli et de «wow» dans leur vie pour être séduits. Ils ont besoin de vivre une EX-PÉR-IEN-CE et de se sentir U-NI-QUES. Un résultat de notre société de consommation et d’extrême sollicitation.

 

Alors cette semaine, pourquoi ne pas vous laisser séduire? Allez respirer l’air de nos sentiers à Morin-Heights, l’expérience est unique et c’est gratuit. Pis ça, on aime ben ça!

 

***

 

Je lève mon casque à la municipalité de Sainte-Adèle et à son maire Réjean Charbonneau pour la Place des Citoyens, un autre «wow», cette fois-ci pour la culture, un autre volet très important pour notre identité. Saluons la vision et la détermination d’une ville qui a su mener un projet rassembleur qui permettra le rayonnement de la culture sous toutes ses formes dans notre région. Bravo!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de