Je réduis ma vitesse, c’est automatique!

Par Journal Accès

Conditions routières problématiques?

La Sûreté du Québec rappelle aux usagers de la route qu’ils doivent adapter leur conduite aux conditions routières en réduisant leur vitesse lorsque ces dernières sont problématiques.

En vertu de l’article 330 du Code de la sécurité routière (CSR), le conducteur doit réduire sa vitesse lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou de précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou pas entièrement dégagée.

Aussi, les policiers pourraient émettre des constats d’infraction s’ils constatent que la vitesse d’un automobiliste est excessive compte tenu des conditions routières, et ce, même si ce dernier respecte la limite indiquée sur les panneaux routiers. Rappelons que la plupart des sorties de route surviennent lorsque la vitesse n’est pas adaptée aux conditions routières. En réduisant leur vitesse et en adaptant leur conduite, les usagers de la route réduisent les risques d’être impliqués dans une sortie de route ou dans une collision mortelle ou avec blessés.

 

Par ailleurs, il est à noter que les conducteurs qui ne respectent pas l’article 330 du CSR s’exposent à une amende de 60$ plus les frais et la contribution. Cette infraction est également sanctionnée par deux points d’inaptitude.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de