Jean-François Beauchemin remporte le premier prix Claude-Henri-Grignon

Par Ève Ménard (journaliste de l'initiative locale)
Jean-François Beauchemin remporte le premier prix Claude-Henri-Grignon
Jean-François Beauchemin reçoit le prix Claude-Henri-Grignon en compagnie de Pierre Grignon (à droite). (Photo : Association des auteurs des Laurentides )

Le 17 octobre dernier à l’Hôtel du Mont-Gabriel, l’Association des auteurs des Laurentides célébrait leur 20e anniversaire à l’occasion d’une soirée gala-bénéfice. L’évènement récompensait aussi les gagnants de trois prix littéraires.

Le prix des bibliothécaires, soulignant l’œuvre qui a été le plus souvent empruntée dans tous les établissements du réseau des bibliothèques des Laurentides, a été remis à Roxane Turcotte pour son livre Les enquêtes d’Esther et Ben – Le Manoir aux Secrets. L’auteure, qui est aussi la présidente de l’AAL, a profité de sa tribune pour rappeler l’importance de fréquenter le réseau des bibliothèques qui offrent un rayonnement accessible pour les auteurs.

Association des auteurs des Laurentides
Roxane Turcotte reçoit le prix des bibliothécaires pour son livre Les enquêtes d’Esther et Ben – Le Manoir aux Secrets.

Ensuite, le prix Pauline-Vincent, nommé en l’honneur de la fondatrice de l’AAL, récompensait une œuvre émergente. Claude Desjardins a remporté l’honneur pour son livre Papy, le peintre amoureux. L’histoire s’inspire de sa rencontre avec Clément Gravel, qui a peint son premier tableau à l’âge de 91 ans dans le but de réconforter sa femme mourante. « Il a peint chaque nuit un tableau pour apporter à son épouse le lendemain matin pour la faire sourire. Il a fait ça pendant les 6 derniers mois de sa vie », a expliqué monsieur Desjardins. Aujourd’hui, Clément Gravel, âgé de 97 ans, continue à peindre.

Les autres finalistes étaient Chantal D’Amours, Tricia Lauzon, Boris Lafontaine et Marc Laurin.

Enfin, le tout premier prix Claude-Henri-Grignon, créé en l’honneur du 20e anniversaire de l’AAL, célébrait la contribution remarquable d’un(e) auteur(e) des Laurentides à la littérature québécoise. Les quatre noms en lice étaient Jean-François Beauchemin, Louis-Philippe Hébert, Francine Ouellette et Louise Tremblay D’Essiambre. Le prix a été remis par Pierre Grignon, le petit neveu Claude-Henri. Jean-François Beauchemin a mis la main sur la prestigieuse récompense, qu’il a accueillie avec émotion et humilité. Le résident de Sainte-Adèle concentre son œuvre – composée d’une vingtaine de livres – autour de l’être humain, son grand sujet d’intérêt.

Association des auteurs des Laurentides
Claude Desjardins s’est vu remettre le prix Pauline-Vincent.

À propos de l’AAL

Fondée en 2001, l’Association des auteurs des Laurentides regroupe plus d’une centaine de membres réguliers vivant dans l’une ou l’autre des nombreuses MRC de la région et œuvrant dans des domaines aussi variés que le roman grand public, la littérature jeunesse, la poésie, la nouvelle, le théâtre, la scénarisation, le documentaire et l’essai. À ces auteurs s’ajoutent des membres amis de la littérature qui s’intéressent à la lecture et à la promotion des œuvres créées dans les Laurentides, ainsi que des membres corporatifs ou institutionnels désireux de soutenir la vie littéraire dans la région.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments