Jeunes cyclistes pour une bonne cause

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Jeunes cyclistes pour une bonne cause
Isaac Larose partira avec son père Philippe de Mont-Laurier, cette année, après avoir réussi le trajet Labelle Saint-Jérôme, par le passé. (Photo : Courtoisie Philippe Larose)

Dans le cadre de l’évènement Vélo à notre santé 2021, une famille de trois jeunes prévotois participera les 11 et 12 septembre prochains à différentes randonnées sur les sentiers des Laurentides, afin d’amasser des fonds pour doter l’Hôpital régional de Saint-Jérôme d’équipements de pointe.

« Le défi de taille que mes 3 enfants s’apprêtent à relever en septembre prochain est colossal. Ma fille de 7 ans, Alice, pédalera pour la 2e fois le 50 km, alors que mes deux fils, Xavier et Isaac, qui auront respectivement 9 et 11 ans en août, s’entraînent pour les distances de 70 km et 200 km. La détermination dont ils font preuve sera peut-être une belle source de motivation pour de nombreuses autres personnes inscrites », a souligné M. Philippe Larose.

Si la petite famille peut paraître mordue du vélo, il en était autrement avant de découvrir l’événement annuel. « Vélo à notre santé a fait de nous des cyclistes. Ça a développé notre goût pour les deux roues. Je dirais aussi qu’Isaac, mon plus vieux, nous a considérablement aidés, car il est un grand motivateur. Ma première longue distance de 50 kilomètres, c’est avec lui que je l’ai parcourue », a poursuivi le paternel de la famille du secteur des Clos Prévotois.

Dans le but d’être prêt pour la date fatidique, le clan Larose multiplie les sorties de préparation. « On fait du vélo de trois à six fois par semaine, sur la piste cyclable. On s’entraîne partout, dont dans les Pays-d’en-Haut. On prévoit aussi sous peu effectuer un aller-retour à Tremblant avec Isaac. Mes jeunes pratiquent à la fois le vélo de route et le vélo de montagne. Ça fait au total une dizaine de montures à entretenir et à entreposer dans le garage familial. On répare même les vélos des voisins à l’occasion », a-t-il ricané.

Objectif 2021

La Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme vise un objectif de 150 000 $ recueillis pour l’événement de 2021. « Notre objectif familial, qui se situe à 1 250 $, est presque déjà atteint. On a hâte d’être en sentiers, pour les aider. Le départ se fera à la vieille gare de Saint-Jérôme, où des autobus iront déposer les participants à leur point de départ. Certains seront déposés à Sainte-Agathe, Saint-Faustin, Mont-Rolland, Labelle, etc. Dans notre cas, Isaac et moi seront transportés jusqu’à Mont-Laurier, avant d’arrêter coucher à Tremblant après la première journée », a détaillé M. Larose.

Selon les distances parcourues, en plus du transport, des lunchs et collations seront offerts, chemin faisant sur le retour vers la Cité du Curé Labelle. « J’aime faire du vélo : ça me motive et me permet de repousser mes limites. Certains croient que nous effectuons seulement des (surfaces) plates, mais les élévations montent aussi au retour de Mont-Laurier. Je suis confortable à l’idée de faire cette longue distance. À l’entraînement, j’aime bien quand mon père m’amène dans les secteurs de Piedmont et de Saint-Sauveur. Il y a de bonnes dénivellations, mais c’est aussi plaisant d’aller vers le sud, car les paysages sont différents », a relaté Isaac, qui amorcera sous peu sa sixième année de l’élémentaire à l’école du Champ-Fleuri.

Le plus vieux des enfants Larose tentera de devenir le plus jeune à réussir la distance, pour l’événement de la Fondation, à l’âge de 11 ans.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments