Jour de la Terre: objectif 365

Par Nathalie Deraspe

L’astrophysicien Hubert Reeves devait être à Tremblant cette semaine pour venir parler des étoiles. Une vulgaire grippe l’aura cloué au lit, nous privant ainsi d’une rencontre mémorable qui aura pris deux ans à organiser. En guise de réconfort, voici quelques citations attrapées sur les ondes de Radio-Canada lors du lancement de son plus récent ouvrage, «Je n’aurai pas le temps», qui vient de paraître aux éditions du Seuil.
«Ce n’est pas si grave de penser que sur 14 millions d’espèces, l’Humanité est la seule à disparaître», de dire celui qui rêvait de jouer du violoncelle. Mais avec elle fait-il remarquer, disparaîtrait l’art, la culture, Mozart, les sciences et…la compassion! Sentir la souffrance d’un autre et s’en occuper, voilà ce qui nous est propre. Si sur quatre oisillons, deux sont malades, la mère s’occupera de nourrir ceux en santé et laissera mourir les deux autres pour poursuivre la lignée. L’humain a transcendé la logistique des gènes. Et il reste plusieurs questions à répondre. Dans le bing-bang, il y avait la matière et l’anti-matière. Si les deux étaient à part égales, on vivra dans un univers lumineux. «Quels sont les événements qui ont engendré cette petite majorité et de faire en sorte que la matière existe?» Aux jeunes amoureux de la science de répondre. (L’entrevue intégrale d’Hubert Reeves est disponible sur le site de Radio-Canada sous l’icône Grandes entrevues).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de