Keyru lance son premier EP

Par Marie-Catherine Goudreau
Keyru lance son premier EP
L’ambiance était présente sur la scène vendredi soir avec le groupe Keyru. (Photo : Marie-Catherine Goudreau)

Keyru lançait son premier micro-album vendredi dernier au Théâtre Gilles-Vigneault. Le groupe fondé par le Jérômien David Lalonde performait pour la première fois sur scène Everything is a Quiet Quest.

La soirée commençait avec Élie Raymond, qui performait pour la première fois seul sur scène. L’auteur-compositeur-interprète originaire de Sainte-Adèle est habituellement accompagné de son groupe Foreign Diplomats. Il a joué quelques chansons de son projet solo à la guitare et a même offert une chanson en français.

Son prochain projet avec le groupe sera complètement différent que ce qu’on connait, a-t-il expliqué au Journal. « Foreign Diplomats, c’est un peu terminé. On travaille en ce moment sur quelque chose dans le country et en français », a confié Élie.

Elliot Maginot a ensuite pris le relai pour présenter quelques chansons de ses albums Easy Morning et Comrades. L’artiste et sa voix puissante ont pris d’assaut la scène avec son groupe. L’énergie et la complicité des musiciens se faisaient sentir dans la salle.

C’est Keyru qui a terminé la soirée devant une foule énergique. Les huit musiciens sur scène, vêtues de noir, accompagnaient le chanteur qui a interprété toutes les chansons de son EP dans un mix de saxophones, de guitares, de piano et de batterie.

Malgré certaines transitions et mises en scènes maladroites, Keyru se démarque certainement par son style et son énergie. La voix de David Lalonde porte sur scène et possède beaucoup de potentiel. Toute la différence se faisait lorsque la choriste, Camille Trépanier, l’accompagnait à certains moments des chansons. Sa voix, à la fois poignante et douce, s’accordait parfaitement à celle de David.

Le spectacle s’est terminé avec une ovation debout et même un rappel pour le groupe qui est revenu performer une dernière chanson.

Préparation et collaboration

David Lalonde a fondé le groupe Keyru dont il est le chanteur et compositeur. Photo : Nordy

Ce spectacle est le fruit d’un travail de plusieurs mois pour David Lalonde. C’est grâce à une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec que l’artiste a pu concevoir la soirée pour lancer son album.

Pour chaque billet vendu, 2 $ étaient remis à l’organisme le Book Humanitaire. « À Saint-Jérôme, l’organisme a tellement un rôle important. Ce sont tous des bénévoles. Avec l’hiver qui s’en vient et la COVID-19, je trouvais que c’était une bonne occasion de donner en ayant la chance de faire un spectacle », a souligné David.

Elie et David s’étaient rencontrés il y a quelques années à Paris lors d’un spectacle de Foreign Diplomats. « On a passé un peu de temps ensemble après le spectacle, puis on ne s’est pas revus jusqu’à ce soir ! », a raconté David.

Élie Raymond, originaire de Sainte-Adèle, performait pour la première fois en solo vendredi soir. Photo : Nordy

Le lancement d’un album est toujours une soirée plus spéciale que les autres. « J’ai un petit stress, mais j’ai de très bons musiciens avec moi. Je suis confiant que ça va bien aller », a expliqué David avant la prestation.

« Les lancements c’est toujours plus stressant que n’importe quel spectacle. Lors d’un lancement, tout le monde vient pour toi. Tu as tellement travaillé fort sur un album pendant longtemps que tu montres enfin aux gens. Tu espères qu’ils vont venir et qu’ils vont l’aimer ! », a ajouté Élie.

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments