La Caisse de la Vallée des Pays-d’en-Haut redistribue 54 500$

Photo de Bénérice Jetté
Par Bénérice Jetté
La Caisse de la Vallée des Pays-d’en-Haut redistribue 54 500$

Desjardins redonne à la communauté

À Sainte-Adèle le 15 octobre dernier, Jean Beauchamp, Président de la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut a remis 54 500$, provenant du fonds d’aide au développement, contribuant ainsi à quatre projets importants pour le milieu.

 

Cadrant avec la semaine des coopératives, ce versement résulte de l’accumulation d’un pourcentage de la ristourne annuelle, contribuant à mettre sur pied un fonds d’aide depuis plus de 10 ans: «Une caisse appartient à ses membres et son milieu. Nos membres ont décidé en assemblée de l’attribution des montants à réinvestir. Répartie dans son entièreté sur 22 000 membres, la ristourne ne fait pas une grande différence, mais pour les projets ciblés, c’est le jour et la nuit», a déclaré Pierre Durocher Directeur général de la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut.

 

Les 54 500$ réinjectés dans la collectivité sont allés au niveau de l’éducation, du mieux-être des gens et du développement durable. 5000$ ont été remis pour la création du programme Pair, assurant l’achat du matériel nécessaire pour offrir un service gratuit d’appels automatisés, assurant sécurité et aide aux personnes en perte d’autonomie.

La somme de 40 000$ a été remise pour le Projet Sainte-Adèle, mené de l’avant par l’organisme à but non-lucratif Inter-Loge cherchant à procurer des logements locatifs de qualité à prix abordables aux familles de la municipalité. Grâce à cet investissement, le projet d’envergure peut enfin voir le jour, après son initiation il y a huit ans. Ces logements seront bientôt disponibles, pour le bénéfice de 40 familles de la région.

 

Sensibles au décrochage scolaire, les membres du C.A. de la Caisse ont choisi de soutenir l’École de la rue, une initiative de la Maison des jeunes de Saint-Sauveur/Piedmont, offrant une formation reconnue par le Ministère de l’Éducation aux jeunes ne se confondant pas avec le système scolaire actuel, remettant un montant de 2000$ pour l’achat de matériel scolaire.

 

Finalement, 7 500$ ont été remis à la

Maison de la famille des Pays-d’en-Haut, pour rénover la pièce assurant le service des cuisines collectives, essentielles au mieux-être de nombreuses familles de la région.

 

«Être membre d’une coopérative, c’est se donner le pouvoir d’agir. Coopérer, c’est créer l’avenir de la région et de la collectivité», a conclu Johanne Roy Directrice aux communications et marketing.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de