La Cinémathèque Méliès : Toujours là, envers et contre tous

Par Production Accès
La Cinémathèque Méliès : Toujours là, envers et contre tous
Nicole Vézina achetait en 2004 la Cinémathèque Méliès, située au 2501 rue de l’Église à Val-David.

Françoise Le Guen – Si la Cinémathèque de Val-David est encore ouverte, c’est parce que toute une communauté la soutient. La volonté de garder le club vidéo ouvert s’est affirmée par l’implication des clients, des commerçants et le Comité de conservation de la Cinémathèque.

 

« C’est une très belle histoire. Les gens veulent qu’on reste là », souligne Nicole Vézina, la propriétaire. La bataille pour garder la « Boîte Noire des Laurentides », elle la mène depuis 2013, année où la Cinémathèque a dû déménager dans un local plus petit, faute d’argent.

Cette année-là, elle annonçait la fermeture. « On n’arrivait plus à payer le loyer. La mairesse de l’époque est venue nous voir et nous a parlé d’un local vacant au bureau de poste. Et des clients se sont proposés pour le déménagement. » Des clients qui n’ont pas cessé de soutenir leur club vidéo. « Ils continuent de nous donner un coup de main. Il s’est même créé un Comité de conservation de la Cinémathèque. « C’est pour ça qu’on est encore là! ».

Un client leur a offert une enseigne extérieure, un autre un horaire électronique, une autre leur a conçu un site Internet. Mais la situation est encore fragile. « Je renouvelle mon bail chaque année. On a un manque à gagner de 6 000 $ par an. » D’où la boîte de dons dans le commerce et toutes les stratégies pour amasser de l’argent. Pour ne pas perdre la Cinémathèque.

Info : cinemathequemelies.wordpress.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de