La Cité des Jeux du Monde s’implante à Val-Morin

Par Eric-Olivier Dallard

Après avoir passé cinq ans à parcourir le Québec et l’Ontario, les membres de l’association à but non lucratif Le Moulin à vent élisent domicile à l’orée du Parc régional Val-Morin/Val-David. En plus de vouloir faire redécouvrir les jeux traditionnels d’ici et d’ailleurs à un public de tous âges, l’organisme espère faire profiter de son expertise à toute une nouvelle génération d’animateurs, avec la création d’un centre alternance travail-études.
«J’ai toujours cru que le parc pouvait être un moteur économique pour la région», a déclaré le maire Jacques Brien, lors de la conférence de presse soulignant l’ouverture de la Cité des Jeux du Monde, jeudi. Une activité comme celle-là devrait attirer énormément de touristes et devenir aussi importante que le Village du Père Noël, a-t-il soutenu. «Le parc va devenir un lieu de référence.» Les membres du Moulin à Vent ont usé d’imagination pour présenter leur projet de façon ludique. Il fallait voir le maire et le député Claude Cousineau jouer au domino avec des shooters (un seul était alcoolisé), ou plusieurs invités s’adonner à une version mangeable du jeu d’échec avec des baguettes chinoises…

Le directeur général du Moulin à Vent, l’artiste de cirque Christophe Meunier, a passé 20 ans sur les routes avant de vouloir accrocher ses pénates. C’est après avoir fait le tour de la province que celui-ci a décidé de s’établir pour de bon dans les Laurentides, «un endroit au fort potentiel de développement touristique mais où des jeunes artistes de la relève quittent pour la ville.» Celui-ci espère récolter l’appui de la communauté, des commissions scolaires et autres organismes pour pouvoir offrir une expertise en gestion culturelle et en animation tout au long de l’année. Son collègue, Paul Chartier, est le créateur d’ SOS Labyrinthe, dans le Vieux Port de Montréal, une activité qui avait su attirer plus d’un million de visiteurs en une seule saison. Il vient de publier Jeux du monde, une brique de presque 300 pages, publiée aux éditions Olographes.

La Maison des Arts et des Jeux du Monde sera destinée aux groupes (camps, écoles, clubs sociaux, etc), tandis que L’Agora ludique offrira aux visiteurs petits et grands un site d’attractions constitué de plusieurs plateaux de défis et des grands jeux issus des cinq continents. Le site ouvre ses portes à compter de mardi prochain et ce, jusqu’au 17 août inclusivement.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments