LA CLEF DES CHAMPS RÉCOLTE LE FRUIT DE SES EFFORTS

par Dyane Bouthillette
LA CLEF DES CHAMPS RÉCOLTE LE FRUIT DE SES EFFORTS
(Photo : courtoisie)

La Clef des Champs qui a vu le jour à Val-David il y a un peu plus de 40 ans a été honoré lors de la remise des Prix performance Québec (PPQ), au Palais des congrès de Montréal le 21 novembre dernier.

 

C’est pour la qualité de sa gestion ainsi que sa performance globale dans l’ensemble de ses fonctions que l’herboristerie La Clé des Champs a reçu la plus haute distinction décernée par le Ministère de l’Économie et de l’innovation (MEI) du Québec. « On était extrêmement heureux de voir que nous avions réussi à nous qualifier! C’est une distinction de niveau international et la barre est extrêmement haute. Généralement ce sont les plus grandes entreprises que la nôtre qui gagnent ces prix-là. On était très contents », se réjouit encore la présidente et fondatrice de la Clef des Champs Marie Provost.

Afin de présenter sa candidature, la Clef des champs a travaillé à la préparation de son dossier durant près de 6 mois. Un travail exigeant un examen de l’entreprise.

« En même temps, cela consiste à un exercice d’amélioration parce que, automatiquement, on a le doigt sur certaines faiblesses ou lacunes. Alors l’exercice lui-même a été fort intéressant », en conclut Mme Provost.

Des pas de géant

En semant la première graine de son herboristerie dans un coin de sa cuisine en 1978, Marie Provost a fait le premier pas vers la réussite de son projet. Plus de 40 ans plus tard, elle gère un grand jardin dans lequel 40 employés collaborent en équipe.

Mme Provost croit que le prix performance n’est pas tant dédié au type d’entreprise ou la nature des opérations.

« C’est vraiment un prix qui reconnait les entreprises qui, quelles que soient leurs tailles, ont un souci d’exceller et de bien faire les choses. C’est beaucoup plus lié à la nature de l’entrepreneur ou à la cohésion de l’équipe qui collabore parce que c’est ça finalement une entreprise performante », déclare-t-elle en exprimant sa reconnaissance envers la complicité de ses employés dans le succès de son entreprise.

La Clef des Champs peut maintenant être fière de ses pas de géants qui l’ont amené à sa réussite.

Les 40 abeilles

Lorsque nous nous procurons un produit, nous ne réalisons pas toujours l’ampleur du travail que contient un simple petit sachet d’herbe ou un flacon d’huile essentielle et du nombre de personnes derrière. Le grand jardin de la Clef des Champs en est un bel exemple avec ses 40 employés qui y travaillent comme des abeilles. Tandis que certains cultivent les plantes, emménagent et embellissent l’espace, d’autres veillent à la transformation, s’occupent de la production, de l’embouteillage, l’emballage et l’expédition. En passant, entre autres, par les achats, la mise en marché, jusqu’à la vente, il tient à coeur de chacun de bien effectuer ses devoirs et chaque petit geste est un ingrédient essentiel à la qualité des produits.

Du jardin à la production

La Clef des champs cultive des herbes et des plantes dans le but de fabriquer des produits thérapeutiques offerts en différents formats liquides, capsules, tisanes biologiques, etc. La fraîcheur, la qualité et l’efficacité étant au coeur de ses préoccupations, l’herboristerie Clef des champs affirme son rôle de promouvoir la santé.

 

La Clef des Champs

Accrédités par Santé Canada, la Clef des Champs fabrique des produits naturels et de guérison provenant de leurs jardins dans lequel est cultivé Plus de 150 plantes.  « Depuis les 40 ou 50 dernières années, la collectivité scientifique et les chercheurs ont beaucoup travaillé à démontrer l’acuité chimique ou pharmacologique de ces plantes.
Ce qui fait que l’on comprend mieux maintenant pourquoi elles font ce qu’elles font », nous explique Marie Provost.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de