La Coop Santé met le cap sur la prévention

Par Nathalie Deraspe

Saint-Adolphe-d’Howard

S’inspirant largement des travaux du Dr Richard Béliveau, les responsables de la Coop santé de Saint-Adolphe-d’Howard veulent plus que jamais sensibiliser leur clientèle sur l’importance de la prévention en matière de santé.

Dans un discours offert lors de l’inauguration des nouveaux locaux de l’organisme, le président du conseil d’administration de la coopérative de santé de Saint-Adolphe-d’Howard, Richard Daoust, s’est fait on ne peut plus clair. On aura beau voir un médecin six ou sept fois par année, si on ne fait rien pour améliorer sa santé, celle-ci va continuer de se dégrader. Aussi, un comité de prévention est à pied d’œuvre afin de trouver des façons originales de responsabiliser les usagers de la coop.
«La seule façon de pouvoir recevoir davantage de monde, c’est en s’assurant que les patients améliorent leur état de santé. On veut s’attaquer aux problèmes de base. Au Québec, on fume trop, on mange trop, on boit trop.» Sans vouloir préciser si les mesures iraient jusqu’à refuser de soigner les gros fumeurs, M. Daoust et son équipe disent envisager plusieurs avenues, dont la signature d’un contrat-type entre usagers et médecins qui marquerait la bonne volonté du malade. L’obésité et le tabagisme sont dans la ligne de mire, puisqu’ils sont responsables de la majorité des nouveaux cas de cancer au Québec.

Ce virage santé est soutenu par plusieurs organismes de la région, dont le CLD, la caisse populaire et la municipalité. En tout, la coop pourra bénéficier cette année d’un montant de 50 000$, applicable à son volet préventif. En un an, la coopérative a accueilli 1035 membres. L’arrivée d’un nouveau médecin à temps plein permettra de soulager la liste d’attente qui touche désormais deux cents personnes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de