La course de traîneaux déménage à Sainte-Agathe

Par Nathalie Deraspe

La 7e édition de la Course de traîneaux à chiens aura lieu sur le Lac des Sables à Sainte-Agathe. Cette décision a fait l’unanimité, tant chez le comité organisateur qu’au sein des coureurs, qui estiment que l’événement pourra ainsi attirer plus de spectateurs et éviter les contraintes associées à une course d’une telle envergure.
«La course à Sainte-Agathe, c’est le meilleur des deux mondes», lance l’incomparable Martin Dagenais, musher et commanditaire majeur de l’événement. Pour ce Schumacher de la course à traîneaux à chiens, le Québec et l’Alaska sont deux paradis. «Mais à Fairbanks à moins 50, avec un seul resto dans la ville, c’est encore génial pour les coureurs, mais pas pour les visiteurs. À Piedmont, on voyait les équipes sur 100 pieds et après on les perdait de vue, mais sur le lac, ça va faire toute la différence.» Le président de la Chambre de commerce de la Vallée de Saint-Sauveur, Pierre Uquhart, a confié que malgré la très grande collaboration des gens du milieu, le comité organisateur avait toutes les misères du monde à proposer un trajet intéressant qui puisse répondre aux exigences des normes internationales en matière de courses de chiens (le tracé doit faire 15 milles de long). Année après année, les coureurs devaient quitter le parc linéaire, traverser la voie publique et emprunter des sentiers sur des terrains privés. Pis encore, les chiens se croisaient durant le parcours. Plus l’événement gagnait en popularité et plus le casse-tête devenait insoluble.

Un retour après 75 ans

Le président de la Chambre de commerce de Sainte-Agathe, a sauté à pieds joints sur l’invitation, d’autant plus que ses collègues de Saint-Sauveur ont offert leur expertise pour l’organisation de cette 7e édition, le temps de passer le relais au nord.
«Ce que les gens ne savent pas, confie Daniel Deslauriers, c’est que les premières courses de traîneaux au Québec ont eu lieu sur le Lac des Sables dans les années ’30, et que c’est cette activité qui a permis à Sainte-Agathe d’organiser le premier carnaval au monde.»

Martin Dagenais affirme lui-même avoir couru sur le lac, la dernière compétition ayant eu lieu en 1998. La course de cette année s’inscrira dans le calendrier du Festineiges et fera partie des quatre événements d’envergure présentés entre le 24 novembre et le 8 mars prochains. Les détails de la programmation seront dévoilés le 13 novembre, dans le cadre d’un 5 à 7 organisé conjointement par la ville et la Chambre de commerce de Sainte-Agathe.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de