La deMOIs’aile Sainte-Adèle : Une expérience riche et inoubliable!

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
La deMOIs’aile Sainte-Adèle : Une expérience riche et inoubliable!
Lors du dîner de clôture du 15 mai, les 20 blogueuses de La deMOIs’aile A.-N. Morin et toute l’équipe entourant le projet ont célébré et couronné une année remplie d’émotions. (Photo : Sandra Mathieu )

C’est avec le cœur qui déborde et les yeux pétillants que les 20 blogueuses de l’école secondaire A.-N.-Morin et toute l’équipe entourant le projet La deMOIs’aile se sont réunies dans le cadre du dîner de clôture le 15 mai.

 

Toutes les filles en avaient long à dire sur cette expérience qui les a manifestement transformées. Les témoignages fusaient de toute part : « J’ai développé un sentiment d’appartenance et de fierté au cœur de ce groupe de filles que je ne connaissais pas. » « J’ai adoré le lien de respect qui s’est créé avec Marie-Ève. » « Écrire m’a aidée à mieux me connaître et à m’accepter comme je suis. » « J’ai appris à m’ouvrir et ça m’a permis de réaliser que je ne suis pas seule à vivre certaines émotions. » « J’ai aimé faire réagir et provoquer des discussions autour de certains sujets. » « Ça m’a fait du bien de dévoiler mes imperfections. » « L’écriture m’a aidée à traverser des périodes difficiles cette année. »

Étude d’impact

Une étudiante de maîtrise à l’UQO pavillon Saint-Jérôme, Valérie Gamache, était présente pour cumuler de nouvelles données grâce à des questionnaires et des entrevues dans le but de finaliser son mémoire sur l’implantation du projet et ses impacts : « Je suis renversée de constater les effets du projet non seulement sur les blogueuses, mais sur leur famille, les intervenants scolaires et les autres élèves de l’école et d’autres établissements. Une des blogueuses a même été remarquée par un auteur et elle sera appelée à collaborer à un ouvrage sur la douance, publié aux Éditions de l’Homme. » Valérie prévoit organiser également un focus group avec les filles dans les prochaines semaines pour présenter une première analyse. Elle promet de remettre sa recherche finale vers le mois de décembre.

Deux ans déjà

« Le 16 mai 2017, il s’est passé quelque chose de magique et de pratiquement inexplicable, confie la fondatrice Marie-Ève D’Amours. En l’espace de deux ans, les pièces du puzzle se sont mises en place pour créer une plateforme blogue garnie d’articles touchant à la beauté humaine. C’est ainsi que, chaque jour, La deMOIs’aile fait découvrir des mots d’adolescentes partageant des tranches de vie, des prises de conscience, des passions et des rêves… »

Un avenir prometteur

L’équipe reçoit de plus en plus de demandes pour la mise en place du projet partout au Québec. « La semaine dernière, nous avons eu l’opportunité de présenter La deMOIs’aile devant une trentaine de directions d’écoles secondaires de la Commission scolaire de Montréal, se réjouit Marie-Ève. C’est une chance unique pour commencer la période de recrutement pour l’année 2019-2020. »

Les blogueuses de l’école secondaire de Mirabel poursuivent l’aventure jusqu’au début juin et celles de Curé-Mercure à Mont-Tremblant ont terminé le projet plus tôt en mai.

Témoignages

L’équipe de La deMOIs’aile dévoilait le 15 mai une vidéo mettant en vedette 10 blogueuses d’A.-N.-Morin. Quelques minutes riches de sens et d’inspiration.

Sur Youtube : Plateforme Blog La deMOIs’aile

Pour lire les billets : lademoisaile.ca/

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de