La fascinante histoire du Mont-Gabriel

Par francoiseleguen
La fascinante histoire du Mont-Gabriel
(Photo : Courtoise)

Sommet Gabriel a célébré les 75 ans de son école de glisse

Robert Miron est moniteur de ski au Mont-Gabriel depuis 54 ans. Passionné par l’histoire de la montagne il a décidé de regrouper des photos et des documents relatifs à l’histoire du Mont-Gabriel. Dans un ouvrage intitulé Mont-Gabriel Les bâtisseurs.

 

Notez par ailleurs que l’Hôtel & Spa Mont Gabriel fait partie intégrante de l’histoire des Laurentides. Son implication est cruciale non seulement pour l’histoire du ski dans la région, mais également pour le développement économique et touristique régional. En 2016, l’établissement a fêté son 80e anniversaire.

Toute l’histoire commence alors que le Marquis d’Albizzi fait l’acquisition au mois d’août 1934 des terres qui sont devenues le Mont-Gabriel. Il a procédé à ces transactions pour le compte de Marie-Joséphine Hartford qui en est devenue officiellement propriétaire le 13 octobre 1934. Marie-Joséphine Hartford a poursuivi les achats des terres « lots 1 à 7 » sur les deux autres versants (sud-est et nord) en 1935 et 1936. C’est en 1936 que le Finlandais Victor Nymark construisit l’auberge de 16 chambres incluant eau courante alimentée par un puits, une salle à dîner et une grande salle de séjour nommée « The Marquise ». Il semble que ce soit le Marquis d’Albizzi qui aurait convaincu Marie-Joséphine Hartford de faire une piste de bobsleigh au Mont-Gabriel.

Ensuite, en décembre 1941, un groupe d’hommes d’affaires de Piedmont prend possession de l’ensemble du complexe et des terres liées à « l’Auberge Mont  Gabriel ». En 1951, H.J. O’Connell acquiert la montagne et l’ensemble des installations en lien avec le Mont Gabriel. Il continue de procéder à l’achat de terres afin de développer l’ensemble du territoire. Sous ses nombreuses pressions, le Mont Gabriel devint même sa propre ville en 1956. H.J. O’Connell, voté à l’unanimité, devient donc maire de la ville de Mont Gabriel.

En 1960, Donald M. Mumford acquiert l’ensemble des installations de la Ville de Mont Gabriel de H. J. O’Connell Ltd. De 1960 à 1975, le Mont Gabriel fût l’endroit privilégié de bon nombre de personnalités importantes, autant au niveau national, international, politique, social ou culturel! Des visiteurs de notoriété ont visités tels que Pierre-Elliott Trudeau, Robert Bourrassa, Ted Kennedy, Caroline Kennedy, Jackie Kennedy, Claude Ryan.

Le 20 septembre 1975, Laurent Dupras devient propriétaire de l’ensemble des actifs en lien avec l’Auberge Mont Gabriel.

 

Saviez-vous que 

Sous la gouverne de Marie et Raymond Laframboise, le Mont-Gabriel a reçu en 1972-74, les plus grands champions internationaux de ski avec la course duel du circuit Pro-Challenge : Henri Du Villard et Jean-Claude Killy de France, Peter Duncan et Alain Cousineau du Canada, Joseph Odermatt d’Autriche, Terry Palmer et Spider Sabich des USA et bien d’autres y prennent part.

Le Mont-Gabriel a été l’hôte de la Coupe du Monde de ski acrobatique de 1985 à 1991 et de 2006 à 2012, avec une pause pour les bosses en 2010 (année olympique). De grands athlètes canadiens ont performé sur les pistes du Mont-Gabriel lors de ces événements.

Le Mont-Gabriel a également reçu les championnats canadiens de ski acrobatique, les NOR-AM, les grands prix de ski acrobatique Postes Canada, la coupe Sealtest de ski acrobatique et le challenge de bosses Pontiac dans la O’Connell.

La société Les stations de la Vallée
de Saint-Sauveur inc. achète la montagne et les installations de ski de Auberge Mont-Gabriel inc., / Station touristique MontGabriel inc. le 10 janvier 1995.

Source : Mont Gabriel Les bâtisseurs Robert Miron. http://skimuseum.ca/
La revue La Mémoire disponible sur le site de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments