LA FEMME DU 5ème

Par Eric-Olivier Dallard

Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa ville.

Aujourd’hui, Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du Xe arrondissement et n’a plus aucun contact avec sa famille.

Alors qu’il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s’appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique :Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures dans son appartement du Ve. Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d’étranges coïncidences…

Un nouveau cauchemar savamment orchestré par un Douglas Kennedy plus machiavélique que jamais. Un roman noir surprenant dans un Paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de Simenon et Bunuel…

Douglas Kennedy est né à New York en 1955, et vit entre Londres et Paris avec sa femme et ses deux enfants. Il est l’auteur de trois récits de voyages remarqués, dont Au Pays de Dieu (Belfond, 2004) et de sept romans qui lui ont valu un grand succès critique et public : Cul-de-sac (Série Noire/Gallimard 1998), L’homme qui voulait vivre sa vie (Belfond, 1998), Rien ne va plua (Belfond 2002), Une relatin dangereuse (Belfond, 2003) et Les Charmes discrets de la vie conjugale (Belfond, 2005)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de