La fête des papilles

Par Valérie Maynard
La fête des papilles

La fin de l’été, que l’on aime ou pas, marque aussi le retour à la routine. Après l’effervescence des vacances, l’automne se pointe, tout en douceur.

Au Québec, et particulièrement dans les Laurentides, l’automne s’offre comme un vaste tableau aux coloris chatoyants, le plus grand spectacle d’Amérique.
C’est aussi le temps des récoltes, des vendanges, des courses aux marchés. Chez nous, l’automne, c’est une véritable fête des papilles.

Les Fraîches d’automne

Depuis quelques années, la période de production des fraises, petits fruits tant aimés des Québécois, se prolonge jusqu’aux premières gelées d’octobre. Depuis la mi-juillet, les variétés tardives sont à l’honneur. C’est à leur tour de charmer vos papilles. Le début du mois de septembre marque la seconde période d’abondance des fraises au Québec. Faites-en provision et mangez local tout l’hiver!

Autocueillette d’automne

Dans notre coin de pays, l’arrivée de l’automne rime aussi avec autocueillette. L’autocueillette des pommes, un classique qui ne se démode pas. Que serait l’automne sans une sortie aux pommes… je vous le demande?
Or, voilà que depuis quelques années, l’offre s’est élargie et il est maintenant tout à fait possible, et même très plaisant, d’aller cueillir soi-même toute une pléiade d’autres fruits et légumes. Et les Laurentides n’y échappent pas : courges et citrouilles, poires et prunes… Le choix est vaste.
Plusieurs vignobles québécois organisent même des activités de vigneron d’un jour, qui impliquent de la cueillette de raisins. D’autres ouvrent leurs portes pour l’autocueillette de raisins de table.
Bonne récolte!

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments