La petite Allemagne: Prost!

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
La petite Allemagne: Prost!

À Sainte-Agathe-des-Monts, sur la rue Principale, se niche une jolie maison plus que centenaire dans laquelle La petite Allemagne a élu domicile il y a 28 ans.

Jeune immigrant allemand de la Forêt Noire, Claus Buschwald arrive à Lachute pour y vendre, pendant sept ans, des voitures Volkswagen. C’est en découvrant Val-Morin qu’il décide de s’y installer avec sa famille. Peu de temps après, il ouvre son restaurant un peu plus au nord, dans cette maison datant de 1885. 

De vendeur de voitures à la restauration, il y a un pas tout de même. Mais la mère de Claus, Cornélia, a si bien enseigné son savoir culinaire à sa bru Paulette, une charmante Fermeneuvienne, que celle-ci traduit son apprentissage en un menu digne des meilleures tables allemandes. Son mari, gourmet et gourmand, la suit au nez et à l’oeil. À deux, ils font de ce petit restaurant un bijou typique et authentique. 

 

Steven, leur fils, fait ses débuts en restauration en culotte courte, comme garçon de table. Il grandit dans le giron de ses parents jusqu’à se hisser au rang de chef. C’est lui qu’on retrouve maintenant aux fourneaux, au grand bonheur de ses clients, qui se délectent de ses mets apprêtés avec goût. Comme le célèbre comédien Michel Forget qui aimait tant venir y manger la fameuse goulash, décida en 1993 d’acheter le restaurant. 

 

C’est ainsi qu’après 10 ans d’opération, Paulette et Claus Buchwald désertent leur restaurant le temps d’aller vivre une aventure professionnelle en Nouvelle-Écosse. Ils reprennent le flambeau en 1998 et relance l’entreprise familiale, dont la réputation n’est plus à faire.  

 

Au menu, toutes les spécialités allemandes s’y retrouvent : les saucisses confectionnées par un maître saucissier de la région: knockwerst, dibrecina, (saucisse blanche de veau, saucisse au fromage suisse) la viande fumée à l’ancienne, le kasselen (côte de porc marinée et fumée maison) le rouladen (roulé de boeuf farci) la goulash sur späetzle (cubes de boeuf en sauce tomatée le tout servi sur des pâtes maison typiques) et bien évidemment le plat familial, qui ne se sert pas à moins de deux convives : la choucroute garnie, qui comprend jarret de porc fumé, lard mariné fumé, quatre saucisses, de la choucroute au vin blanc et des pommes de terre rissolées. Un plat convivial, rassembleur, qu’on accompagne d’une Biteburger, blonde et en fût, la bière allemande la plus populaire.

Le plus étonnant sur ce menu, c’est la bavette française ! « Ça prend un allemand pour faire la meilleure bavette française », dit Claus, de ce rire franc de bon vivant. Il faut l’entendre vous la décrire! 

La salle à manger est coquette et intime. Une autre, plus grande avec foyer, est également disponible. Le restaurant compte aussi une grande terrasse couverte. Dès le printemps, lors des après-midi bavarois, s’échappent des effluves de saucisses grillées sur charbon de bois. À venir déguster avec une bonne blonde et de la choucroute. Das good!

 

33, rue Principale

Saint-Agathe-des-Monts

819-323-4433

 

Spécial du midi. Au tableau : 10 choix entre 7,95$ et 9,95$.

Le soir : une table d’hôte avec potage, salade, repas, dessert, entre 18,95$ et 39.95$, 

la choucroute garnie se servant pour deux à 49,95$.  

Un menu à la carte comprenant toutes ces spécialités et bien d’autres choix. 

Une carte de vins allemands et alsaciens entre autres. Bières et liqueurs du pays.

Commandes pour apporter et service de traiteur pour occasions spéciales.*** 

www.lapetiteallemagne.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de