La prévention des allergies alimentaires, c’est l’affaire de tous

Par Journal Accès

Les parents d’enfants allergiques aux noix, aux arachides, aux œufs ou à d’autres aliments prennent de nombreuses mesures pour assurer la sécurité de leurs enfants en milieu scolaire. Mais tous, nous avons un rôle à jouer pour aider à la sécurité de ces enfants allergiques.

Accès

• Informez-vous et sensibilisez votre entourage à la problématique des allergies alimentaires.

• Dès leur plus jeune âge, instaurez auprès de votre marmaille la pratique du lavage des mains avant et après tous les repas.

• Respectez à la lettre les consignes concernant l’interdiction de certains aliments dans votre école. Avant de mettre un produit dans la boîte à lunch, lisez attentivement l’étiquette des aliments, particulièrement les mises en garde du genre «peut contenir des traces de…». La plus petite quantité d’allergènes pourrait être fatale pour un enfant allergique.

• Apprenez à vos enfants l’importance de ne pas partager les aliments, ustensiles, contenants et pailles qui se trouvent dans leur boîte à lunch. À chacun son repas!

• Avisez vos enfants et vos adolescents que les moqueries à propos des allergies ou des personnes allergiques sont tout à fait déplacées et ne seront pas tolérées.

• Renseignez vos enfants sur les symptômes d’un choc anaphylactique, comme le visage qui devient rouge, la difficulté à respirer, l’enflure, la toux, les éternuements, etc.

Lorsqu’une sortie ou une activité scolaire est prévue, l’école peut vous aviser de ne pas envoyer d’aliments contenant des allergènes. Votre collaboration est essentielle pour protéger les enfants allergiques. Dites-vous qu’il vaut mieux multiplier les précautions que de vivre avec des conséquences qui pourraient être tragiques.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de