La promesse d’une programmation séduisante

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
La promesse d’une programmation séduisante

Le Festival du Film Indépendant de Saint-Sauveur

Pour sa 3e édition,  Éliane Aylestock, présidente-fondatrice du Festival du Film International de Saint-Sauveur (FFISS) a concocté une programmation qui se veut séduisante. Les 8, 9 et 10 novembre au Chalet Pauline-Vanier, encouragez la

relève du cinéma dans la grande région des Laurentides, en assistant à ce festival du court-métrage dont le dynamique porte-

parole et animateur est  Vincent Lemay-Thivierge.

 

Évoluant d’année en année, le FFISS est un événement culturel qui offre une place de choix aux jeunes cinéastes d’ici. Fier partenaire pour une deuxième année, du Regroupement pour la formation en Audio-Visuel du Québec, le FFISS aura le plaisir d’offrir deux bourses d’une valeur totalisant 3000$ en formation, à deux réalisateurs gagnants.

 

Présentant plus de 25 films, tous genres confondus, les catégories en compétition sont: réalisation québécoise, réalisation étudiante et Qui dit vrai?, catégorie spéciale dans laquelle seront présentés des documentaires et documenteurs (documentaires dont le sujet est non-représentatif de faits réels. À ne pas confondre avec docu-fiction.)

Cette année encore, le FFISS s’est associé au Festival International du Film Panafricain de Cannes, en sélectionnant quelques-uns de leurs meilleurs courts métrages qui seront présentés hors-compétition. C’est le film Dialemi de Nadine Otsobogo, qui ouvrira le festival. Tourné au Gabon, en Afrique, il s’est mérité le prix Poulain de bronze, du festival Fespaco 2013.

 

En prime et avec fierté, le FFISS présentera le film du réalisateur Érik Canuel, Lac Mystère, tourné dans les Laurentides et distribué par les Films Séville. Il sera projeté au Cinéma Pine de Sainte-Adèle le samedi 9 novembre à 13h30.

 

«Le Festival est un rêve qui prend forme. Chaque étape de sa réalisation est un rêve accompli pour moi, mentionne la présidente Éliane Aylestock avec émotion. Nous ne pouvions espérer mieux pour cette 3e édition. La qualité de la réalisation des courts-métrages, l’aspect divertissant de ce prestigieux long-métrage nous rendent très confiants de la réussite de notre événement qui grandit chaque année, et gagne à être connu.»

 

Le dimanche 3 novembre, le jury, composé de Tetchena Bellange, actrice et réalisatrice (Les Mains noires, Les Boys 3), présidente du jury et égérie du Festival International du Film Panafricain de Cannes; Roger Otis, réalisateur (ONF, Route 66 entre autres); et Marc François Blondin comédien,  a délibéré après une période intense d’évaluation. Le choix s’est arrêté sur trois candidats qui seront dévoilés lors de la cérémonie de remise de prix qui se déroulera à compter de 21h30, le samedi soir, au Chalet Pauline-Vanier, en présence du jury.

 

Afin d’élargir son créneau, le festival a également ouvert une journée «FFISS en Famille» qui aura lieu le dimanche 10 novembre. Le FFISS y présentera le tout nouveau

Spectacle-jeunesse électrisant de Miss Zaö, et une diffusion colorée de courts-métrages d’animation de l’Office National du Film.

 

Voici donc un rendez-vous incontournable au cours duquel les émotions seront au

rendez-vous, les 8, 9 et 10 novembre à Saint-Sauveur. Bon cinéma!

 

Programmation:www.ffiss.ca et sur FB

Billets en vente à l’entrée: 10$/personne, 5$/ prix étudiant.

Passeports: 25$/personne,

10$/prix étudiant.

 

Chalet Pauline-Vanier,

33, avenue de l’Église, Saint-Sauveur.

Cinéma Pine, 24, rue Morin, Sainte-Adèle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de