La rue Principale à sens unique seulement les weekends « Un bon compromis »

Par Ève Ménard
La rue Principale à sens unique seulement les weekends « Un bon compromis »
Photo du sens unique prise l’été dernier.

Le 10 mai dernier, le conseil de la Ville de Saint-Sauveur a tenu un caucus au sujet de l’aménagement de la rue Principale en vue de la période estivale. Le maire, Jacques Gariépy, a choisi d’offrir « un bon compromis » aux citoyens et aux commerçants.

À partir des 5 et 6 juin prochains, la rue Principale deviendra à sens unique d’ouest en est, soit de la rue Saint-Denis jusqu’à l’avenue de la Gare, uniquement les fins de semaine. On se rappelle que l’année dernière, l’aménagement était effectif toute la semaine et que le sens unique s’étendait de l’avenue des Seigneurs jusqu’à l’avenue de la Gare.

Priorité à la sécurité

Dans les nuits du vendredi au samedi, et du dimanche au lundi, les délinéateurs seront donc installés, puis retirés pour la semaine. Cet aménagement sera en opération jusqu’à l’automne et la Ville se laisse le loisir d’adapter la situation en temps et lieu pour les vacances de la construction. Jacques Gariépy assure que cette décision a été prise en priorité pour la sécurité des citoyens. Le maire affirme que les échos de ces derniers sont majoritairement positifs.

Isabelle Bélanger, résidente de Saint-Sauveur, est favorable au sens unique. Comme elle en a été témoin l’été dernier, il y a énormément de gens dans la village et l’élargissement de la rue pour les piétons réduit les risques d’incidents. « Une chance qu’on a élargi la rue, sinon on n’irait pas marcher sur la rue Principale », confie-t-elle. Isabelle Bélanger croit aussi qu’une telle décision puisse être bénéfique pour les commerçants. « Plus il y a de personnes qui marchent à pied, et plus les gens entrent dans les boutiques. » Elle a elle-même pris l’habitude de faire quelques-unes de ses courses à la marche.

« Le pire scénario »

De concert avec la Ville de Saint-Sauveur et la Chambre de commerce, Manon Delorme, propriétaire de la boutique Romy Elliot, avait sondé préalablement 84 commerçants. Pour elle, le sondage était clair puisqu’il révélait que 52% des répondants étaient contre l’aménagement à sens unique de la rue Principale. Elle se dit très déçue de la décision prise. « C’est le pire scénario qui aurait pu arriver parce que ça devient mélangeant pour tout le monde », indique-t-elle. Pour Manon Delorme, un bon compromis aurait été d’établir un sens unique entre les rues Lafleur et de la Gare seulement les dimanches. Elle considère aussi que le sens unique n’est pas utile au niveau de la Santé publique. « Nous allons obtenir très bientôt l’immunité collective et même plus, puisque nos résidents plus âgés auront eu leur 2e dose », précise-t-elle.

De son côté, Jacques Gariépy est confiant que les gens s’adapteront rapidement à cet aménagement. Il assure aussi qu’au centre-ville, on indiquera clairement aux passants que la rue Principale deviendra à sens unique les fins de semaine.

« Je pense que c’est une bonne idée », affirme pour sa part Alex Filion, propriétaire du Performance Sports. Pour lui, la décision fait du sens étant donné que l’afflux de visiteurs est beaucoup plus important les fins de semaine. En semaine, il croit aussi que le fait d’aménager la rue Principale à deux voies facilitera la vie aux services de livraison et de location. Cependant, il trouve dommage qu’il n’y ait pas d’espace réservé aux cyclistes.

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Alain Daviault
Alain Daviault
2 mois

Quelque soit le concept, bien des résidents s’insurgent en rapport avec le manque de respect et de transparence du conseil de Ville de Saint-Sauveur et le maire Jacques Gariépy. Trop souvent, on donne notre opinion à vase clos comme résidents pour la forme, mais sans jamais agir concrètement, tout comme Mme Manon Delorme qui cherche un sens à cette mascarade. Face à ce sentiment d’incomplétude, j’espère que les résidents comprendront qu’il faudrait plus qu’un simple sondage maison pour établir un rapport de force équitable, afin de se faire entendre et d’apporter un vent de reconnaissance sur notre réalité résidentielle et non pas urbaine. En résumé, notre mobilisation aux prochaines élections est cruciale afin de mettre en poste un maire ou mairesse qui adoptera une posture non pas unique comme c’est le cas présentement des élues et du maire Gariépy. Ne le laissons pas décider de notre futur!

Marilou Versau
Marilou Versau
2 mois

Je ne suis pas du tout d’accord pour la rue Principale à sens unique car c’est vraiment pénible de circuler. Ce fut l’enfer l’été dernier. Ça ne nous encourage nullement d’aller faire nos achats au village, faute de stationnement et perte de temps. Dommage, je vais encourager les commerçants des villes voisines.