« La situation est entre les mains des Québécois » – François Legault

Par France Poirier
« La situation est entre les mains des Québécois » – François Legault
(Photo : Émilie Nadeau)

Le premier ministre François Legault a rappelé l’importance d’avoir la collaboration de tous les Québécois.

« La pression dans les hôpitaux est trop forte. Il y a trop de personnes hospitalisées à cause de la COVID actuellement. On doit réduire les contacts, c’est le seul moyen. Il est important de le faire pour sauver des vies et pour aider le personnel hospitalier. » Il a rappelé que la pression dans les hôpitaux a des conséquences, sur les patients qui ont besoin de traitements, d’examens et de chirurgie. Il a tenu à rassurer la population. « Tous les traitements urgents ont des conséquences pour tous ceux qui ont besoin de soin, de traitement de chirurgie. C’est inquiétant pour ceux qui vivent cette situation. »

Consignes

Il a tenu à rappeler les consignes : pas de visite dans les maisons et on demande aux policiers de donner plus de contraventions. « Ça va faire ! À cause d’une minorité qui ne respecte pas les règles, on ne se réussit pas à diminuer les cas dans les hôpitaux.

Fermeture volontaire des entreprises

François Legault a demandé aux entreprises qui le peuvent, de fermer leurs portes entre le 17 décembre et le 4 janvier et de demander aux employés de faire du télétravail. Il a ajouté qu’il n’était pas exclu que le gouvernement impose un confinement. « On n’est pas encore à l’étape d’obliger, mais on n’exclut rien. Il faut casser la vague et réduire le nombre d’hospitalisations. »

Vaccination

« Dès le 14 décembre, nous aurons les premières doses du vaccin Pfizer. D’ici le 4 janvier, nous attendons 55 000 doses. Les personnes qui vivent en CHSLD, le personnel de la santé et les personnes dans les Résidences privées pour aînés (RPA) seront priorisés. »

« Une fois que tout ce monde sera vacciné, ça va aller beaucoup mieux. 70 % des décès sont des personnes qui vivent en CHSLD et dans les RPA. Nous pensons avoir 1,3 million de doses d’ici le 31 mars, ce qui représente 650 000 personnes vaccinées (deux doses par individu). Si on avait le tiers en janvier, la situation serait de beaucoup améliorée », a ajouté François Legault.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments