« La situation reste inquiétante » – François Legault

Photo de France Poirier
Par France Poirier
« La situation reste inquiétante » – François Legault
(Photo : Émilie Nadeau)

« Avec 20 nouveaux décès jeudi, plus de 1000 nouveaux cas, la situation demeure inquiétante. Ce ne sont pas juste des statistiques, c’est du vrai monde », a souligné d’entrée de jeu le premier ministre lors de son point de presse.

« Ceux qui critiquent les consignes, qu’ils pensent aux gens qui sont décédés. Dans les autres pays, la situation empire tous les jours. Ailleurs la situation est même pire qu’ici.

Nous avions, mercredi, 122 cas par million d’habitants, aux États-Unis c’était 192 cas, en France 410 cas et au Royaume-Uni 392 cas. Est-ce que c’est ce qui s’en vient ici? », soulignait François Legault. En ce qui concerne les hospitalisations et les décès, la situation va dans le même sens. « La deuxième vague est très forte partout dans le monde », ajoute-t-il.

« On remarque un plateau à plus ou moins 1000 cas par jour environ. Pour réduire le nombre de cas, il faut réduire le nombre de contacts. Oui c’est bien d’atteindre un plateau, ça démontre que l’on n’augmente pas, mais il faudrait abaisser le nombre de cas, ce qu’on ne semble pas se faire », soutient monsieur Legault.

Restaurants

Le premier ministre dit entendre les critiques des restaurateurs. Il ajoute même avoir des amis propriétaires de restaurants qui disent respecter les consignes. « Le problème n’est pas là, ce sont les rassemblements et les gens oublient le respect des consignes, la distanciation. Il faut limiter le plus possibles les contacts. »

« On ne peut pas supporter les conséquences des 1000 nouveaux cas par jour.

L’hiver va arriver plus de gens à l’intérieur, ça va empirer. On ne veut pas ajouter des consignes. Boston a fermé tourtes les écoles publiques. C’est la dernière chose que je veux faire. On n’a pas le choix tout le monde doit réduire ses contacts », poursuit monsieur Legault. Il ajoute que la situation est suivie de près et qu’en début de semaine, on pourra faire savoir si les sports, les restaurants, les bars, les salles d’entraînement ( gyms) pourront rouvrir le 29 octobre.

Milieu de travail

Comment éliminer les contacts qui ne sont pas nécessaires? « Tous ceux qui peuvent faire du télétravail doivent faire du télétravail », explique François Legault. « Il y a beaucoup d’infections dans les milieux de travail. Il faut renforcer les actions dans ces milieux. Ça représente 46 % des éclosions, mais en termes de génération de cas c’est plus faible », a expliqué le docteur Arruda.

« Moi je n’ai pas changé ma résolution c’est la santé d’abord, le reste ensuite. J’ai besoin de la collaboration de tous les Québécois d’un grand effort collectif, pour la santé et pour sauver des vies », ajoute M. Legault.

CHSLD

« En 50 jours dans la deuxième vague, nous avons 330 cas dans les CHSLD, soit environ huit fois moins qu’à même date lors de la première vague, alors qu’on recensait 2700 cas. On veut contrôler et éliminer la contagion dans les CHSLD. Cet été deux grosses éclosions. Une équipe du CHUM vient en appui dans les CHSLD. Les équipes régionales sont appuyées d’une équipe provinciale. Je suis préoccupé, je dors très mal, je veux protéger les aînés et je suis responsable de la situation et je la suis de près », souligne le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments