La Tablée des Chefs prépare 100 000 pains de viande à partager

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
La Tablée des Chefs prépare 100 000 pains de viande à partager

La Semaine des écoles hôtelières du Québec

Pour sa 11e édition de La Semaine des écoles hôtelières du Québec, plus de 800 étudiants de 14 écoles hôtelières à travers

le Québec, dont celle des

Laurentides à Sainte-Adèle, se mobiliseront pour préparer 100 000 portions de pain de viande à l’italienne qui seront distribuées à des personnes dans le besoin.

 

La Tablée des Chefs

Jean-François Archambault est le directeur général et fondateur de La Tablée des Chefs dont la mission est de nourrir les familles dans le besoin et d’éduquer les générations futures, en développant leur autonomie alimentaire. «Cette activité très porteuse pour nous et pour les gens à qui nous venons en aide permet d’impliquer la relève en cuisine au Québec. Au fond, ce qu’on souhaite, c’est de réduire la pauvreté et la dépendance alimentaire au maximum», affirme-t-il. En collaboration avec 14 écoles hôtelières du Québec, La Tablée des Chefs œuvre pour redonner au suivant un peu de l’abondance qu’ils produisent chaque jour dans le cadre de leur métier en cuisine.

 

La faim au Québec

Par cette mission sociale éducative essentielle, La Tablée des Chefs vise à sensibiliser les jeunes étudiants de la relève au problème de la faim dans la province. Les futurs diplômés des écoles de  Montréal, de Laval, des Laurentides, de la Montérégie, de l’Estrie, de Chaudière-

Appalaches, de l’Outaouais, de Capitale-Nationale contribueront ainsi à soulager la faim en participant à cet événement

inscrit dans le cadre de leur diplôme d’études professionnelles (DEP).

 

La main à la pâte

Sous la direction des chefs enseignants Normand Jasmin et Josée Morasse, 45 élèves de l’École hôtelière des Laurentides à Sainte-Adèle se mobiliseront pour produire 6000 repas afin de combler la demande d’aide des gens dans le besoin de la région des Laurentides. Une fois la production terminée et les repas congelés, Moisson Laurentides en fera la cueillette et les distribuera aux différents organismes et  maisons d’accueil qui à leur tour s’occuperont de l’attribution. Par cette expérience, les élèves apprennent les rouages de la production à grande échelle. Cette pratique leur permet de se familiariser avec la marche à suivre lors d’une éventuelle responsabilité de chef d’une cafétéria d’école, d’hôpital, de résidence ou toute autre institution où ils auraient à créer des menus et produire des repas en grande quantité.

 

Ce n’est pas parce que c’est un don qu’il faut que ce soit moins bon, donc même en grande quantité, le plat se doit d’être sain et savoureux, est la philosophie enseignée à la relève qui permettra éventuellement de changer le fait que dans les grands établissements, on se plaigne souvent du goût insipide des mets.

 

Voici la liste des aliments nécessaires à concocter les 6000 portions qui seront distribuées dans les Laurentides: 600 kg de porc haché, 24 kg d’avoine, 96 kg de carottes, 96 kg de pommes de terre, 60 kg de fromage Mozzarella, 360 g d’ail, 360 g d’épices à l’italienne, 3.7 kg de sel, 240g de poivre, 3,7 litres d’huile !

 

Pour 2014, les réseaux sociaux seront mis à contribution afin de créer une vague médiatique à travers le Québec dans le but de sensibiliser la population au problème de la faim. La relève culinaire partagera donc son expérience sociale via Facebook, Twitter et Instagram, à

#TableedesChefs et #SAQ.

www.tableedeschefs.org

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de