L’agrandissement est une priorité pour le CISSS des Laurentides

Par France Poirier
L’agrandissement est une priorité pour le CISSS des Laurentides

Yves St-Onge, président-directeur général adjoint du CISSS des Laurentides. PHOTO : Antoine Gascon

Hôpital régional de Saint-Jérôme

L’agrandissement et la modernisation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme sont une priorité pour la direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

«Il s’agit pour nous d’une priorité sur laquelle nous travaillons depuis 2015. On sait très bien que l’hôpital a besoin d’être modernisé et agrandi pour répondre aux besoins des équipes médicales et de la population. Au fil des années, certains plans ont été étudiés et nous avons élaboré un projet intégré. Nous sommes conscients des besoins d’agrandissement et de modernisation de l’hôpital régional, et c’est en ce sens que nous avons soumis notre projet au Ministère en décembre dernier », a souligné en entrevue le président-directeur général adjoint du CISSS des Laurentides, Yves St-Onge.

Une programmation clinique a été proposée aux équipes médicales pour s’assurer que le plan convient aux besoins de modernisation. Selon la direction, il faut compter 100 M$ en équipement pour assurer la modernité, entre autres dans les salles d’opération. Dans un bloc opératoire moderne, des équipements sont suspendus au plafond, ce qui permet une meilleure mobilité des équipes.

L’agrandissement de l’hôpital, selon le plan proposé, se ferait en hauteur, soit huit étages supplémentaires construits au-dessus de l’urgence.

Visite du ministère

M. St-Onge soulignait qu’il y a deux semaines environ, une équipe du Ministère s’est déplacée. Ses membres ont confirmé que le dossier de l’hôpital régional était une priorité et que la proposition déposée était faisable. Présentement, au Ministère, les gens travaillent sur un avis de pertinence à présenter au ministre; ce dernier n’a pas encore vu le projet. C’est lui qui va décider s’il se réalisera par étape. « C’est tout de même un gros montant, 440 M$ », souligne M. St-Onge.

Programme québécois des infrastructures

On sait que les médecins souhaitent que le projet soit déposé dans le programme québécois des infrastructures (PQI) le plus rapidement possible. Au niveau de la direction, on sait qu’il n’a pas été placé pour cette année, mais on croit qu’il pourrait être dans le PQI l’an prochain. Malgré les élections de l’automne, la direction croit que le travail continuera d’être effectué par les fonctionnaires, sachant que le projet est considéré comme une priorité.

Pour la direction du CISSS des Laurentides, le projet de l’hôpital régional des Laurentides et l’une des quatre priorités de la région.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de