Lancement du projet de robotique optimiste

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Lancement du projet de robotique optimiste

Une première dans les Laurentides

Le grand coup d’envoi pour le projet de robotique optimiste a enfin été donné! Après plusieurs mois de dur labeur pour les organisateurs du Club Optimiste Lac Masson ainsi que pour Michel Perrault, conseiller en informatique à la Commission scolaire des Laurentides, le projet de robotique est maintenant opérationnel. Les membres du Club Optimiste, partenaire financier, élèves, enseignants ainsi que la directrice de l’école Monseigneur-Ovide-Charlebois étaient présents pour souligner l’avènement de ce projet novateur dans la région.

«Je suis très fier du projet de robotique que nous présentons aujourd’hui. Celui-ci a pour but d’encourager les jeunes à persévérer dans leurs apprentissages ainsi que pour prendre goût aux études et à la recherche. Notre petit village a très peu à offrir à nos jeunes. De ce fait, encourageons-les à rester ici avec des projets mobilisateurs!», a déclaré avec beaucoup d’émotion l’ex-président du Club et instigateur de ce projet, Jean Hayes.

Un robot comme support pédagogique

Le projet de robotique optimiste est une prouesse technologique dans le milieu scolaire et dans la région. Et c’est d’autant plus une fierté pour le Club Optimiste, qu’aucune école avoisinante n’a un tel projet, lequel sera intégré à divers cours de l’école primaire de Sainte-Marguerite comme support pédagogique. Et l’intérêt des jeunes à manipuler les robots était flagrant pendant et après la présentation!

De précieux partenaires

Un tel projet n’aurait pu voir le jour sans l’appui financier de la Banque Nationale, dans le cadre de son programme «Présent pour les jeunes». «À la Banque Nationale, nous avons compris que les jeunes portent les rêves, les espoirs et les possibilités de notre avenir collectif. Nous croyons qu’il est de notre devoir d’aider ces adultes en devenir à développer leur plein potentiel. Le projet de robotique destiné aux élèves de l’école Mrg-Ovide-Charlebois, piloté par le Club Optimiste, s’inscrit parfaitement dans la vision que la banque a de son implication jeunesse», a souligné Luc Marcoux, directeur de la Banque Nationale de Sainte-Adèle.  

Au cours des prochains mois, les jeunes de l’école seront invités à réaliser diverses tâches avec les robots qui sont, soit dit en passant, un produit local fabriqué par Innotechnix de Sainte-Adèle.

La présidente du Club Optimiste Lac Masson, Denise Roch, a profité de l’occasion pour rappeler que la journée spaghetti annuelle aura lieu le 9 novembre prochain, de 11h à 19h à l’hôtel de ville de Sainte-Marguerite au coût de 10$ par personne. Les fonds amassés vont chaque année dans des projets dédiés à la jeunesse.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de