L’Auberge du Lac Morency

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
L’Auberge du Lac Morency

Une grande renommée

François Peloquin, directeur général de l’Auberge du Lac Morency, ne fait RIEN à moitié. Dès mon arrivée, il s’excuse quelques instants, prend le temps de choisir une bonne bouteille dans le cellier de la salle à manger et nous descendons dans la réputée cave à vin de l’Auberge. 

C’est là que nous ferons l’entrevue, au milieu de centaines de bouteilles qui font la grande renommée mondiale de cette cave à vins plusieurs fois gagnante de prestigieux prix dont le «Best Award Wine Spectator» pour une des carte de vins de restaurants les plus remarquables dans le monde. Plus de cinq cents inscriptions à la carte venant de vingt pays différents et à tous les prix. 

Jean-Yves Bernard, un des cinq sommeliers qualifiés de l’endroit, (François Peloquin faisant partie des cinq), est en train de faire la révision journalière de la carte des vins. «Pas question qu’un client demande une bouteille et qu’on lui réponde qu’on est désolé de ne plus en avoir, ou que le client voit une carte dont certains vins sont rayés de la liste» dit François Peloquin, on ne peut plus fier de sa carte des vins de 24 pages allant de la demi-bouteille, au magnum, au double magnum voire au cinq litres. 

Tout en dégustant une des quatre bouteilles en réserve d’un Riesling «Prophet’s rock» 2006 de la Nouvelle-Zélande, le Maître d’hôtel Guy Lelièvre (dont la réputation n’est plus à faire avec entre autres son titre de Meilleur Sommelier 2001), nous apporte quelques dégustations du chef Martin Leclerc: 

Accras de morue

Polenta aux sésames, sirop de tomates épicé

Parmentier d’oie confit, poireaux, purée de Granny Smith et purée de céleri-rave

Dumplings au fromage Saint-Antoine de l’Isle-aux-Grues, jus de tamari et abricots

Salade de haricots verts extra-fins et amandes rôties…

Ma dégustation n’eut point été complète sans le «Saumon fumé à même notre fumoir artisanal».

Le chef Martin Leclerc, amoureux des saveurs, n’utilise que des ingrédients de première qualité, principalement des produits et gibiers du terroir québécois. Toujours à l’affût des nouvelles tendances, il surprend ses convives avec ses trouvailles du marché local qu’il sait d’avance avec quel vin elles pourraient se marier… C’est qu’il a le nez fin et les papilles gustatives bien exercées de bien des années de ce métier gastronomique ce grand chef!

François Peloquin, Guy Lelièvre, Jean-Yves Bernard ont fait leur cours de sommellerie ensemble. Ils sont de la «cuvée» 1993 et sont tous les trois des disciples de Jacques Ohron. Rien de moins en cette Auberge!

Lorsque François Peloquin rêve de quelque chose, il se réalise. Il voulait offrir des viandes et des poissons fumés, un fumoir fut construit, ainsi le chef peut exprimer sa passion. Il désirait un vignoble nordique sur les terres de l’Auberge? Près de 2500 vignes ont été plantées et la première cuvée du vin de glace du Vignoble du temps partagé devrait être servie exclusivement au restaurant Chez Hippolyte, la salle à manger de l’Auberge, dans un an. Il aime travailler et sculpter le bois, le manteau de la cheminée, l’îlot de la cave à vin, certains meubles de l’Auberge sont ses oeuvres.

L’entente tacite entre François Peloquin et le propriétaire des lieux Alex Burstein (qui ne vit pas au Québec), est en fait une carte blanche pour réaliser sa passion. Depuis que j’ai rencontré ce meneur de projets, au début des années 2000, François a contribué à l’agrandissement des lieux et de la réputation de cette Auberge de villégiature hippolytoise. Toutes les activités estivales et hivernales qui font la réputation de notre belle province y sont offertes pour faire découvrir notre magnifique territoire laurentien et québécois. 

François Peloquin met quiconque au défi de trouver une autre table d’hôte qui offre autant de choix de qualité gastronomique, pour 38$. Une table d’hôte qui change toutes les semaines, servie dans une salle à manger toute de bois vêtue, à l’ambiance chaleureuse et enveloppante, offrant en spectacle une vue magnifique du Lac Morency, servie par un personnel courtois, discret et professionnel. 

Puis il y a le réputé Brunch du dimanche entre 11h et 14h pour 21,95$ (prix spéciaux pour enfants de différents âges). On y retrouve tous les produits-maison de l’Auberge: pain, crêpes, pâtisseries, les oeufs bénédictine au saumon fumé sur place, les salades… Vue sur le lac en toile de fond, un bon feu dans la cheminée nous enveloppe, un feu dehors près du lac pour nous réchauffer et toutes les activités de plein air qui font qu’on y passe un dimanche agréable en famille, en amoureux ou entre amis. 

Tous les deux mois c’est le «Souper vigneron» à l’Auberge. Un vigneron vient d’où que ce soit dans le monde pour y présenter ses vins à partir desquels le chef Martin Leclerc s’inspire pour préparer un repas gastronomique. Le prochain aura lieu le 28 janvier 2011 et le vigneron sera du Liban. 

L’Auberge du Lac Morency, un lieu de villégiature typique et chaleureux où l’on offre une gastronomie fine, une cave à vin de renommée mondiale, dans une municipalité de lacs et de montagnes où le slogan «Prenez votre air naturel» prend tout son sens. 

 

Auberge du Lac Morency

42, rue de la Chaumine

Saint-Hippolyte

Tél.: 450 563-5546 ou 1 800-616-5546

www.lacmorency.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de