Laurie Breton : Meilleure mécanicienne d’aeronef au pays

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Laurie Breton : Meilleure mécanicienne d’aeronef au pays
Laurie Breton a porté un gilet bleu pour représenter fièrement le Québec. (Photo : Courtoisie)

La Jérômienne Laurie Breton a été sacrée meilleure mécanicienne d’aéronefs au pays en remportant une médaille d’or en technologie aérospatiale dans le cadre d’une compétition nationale.

 

C’est lors des 25es Olympiades canadiennes des métiers tenues à Halifax que celle-ci a remporté cet honneur. Elle étudie à l’École nationale d’aérotechnique de St-Hubert et il lui reste une année pour compléter son cours.

Plus de 500 finalistes

Lors de cette grande finale, plus de 500 finalistes des quatre coins du pays étaient également rassemblés au Halifax Exhibition Centre pour démontrer leurs compétences dans plus de 40 métiers spécialisés. La cérémonie de remise des médailles qui avait lieu le jeudi 30 mai, au Cunard Centre d’Halifax, a permis de récompenser les meilleurs jeunes apprentis du Canada. Des 35 compétiteurs de l’équipe du Québec, 14 ont remporté une médaille. De ce nombre, 3 ont remporté l’or.

Laurie Breton a remporté fièrement son titre de meilleure mécanicienne d’aéronefs devant six autres participants de différentes provinces.  « Je suis vraiment fière autant pour moi que pour mon professeur Louis Deschênes qui m’a incité à m’inscrire et qui m’a coaché tout au long du processus. Je me suis préparée durant une année en vue de cette compétition », nous confie la jeune femme en entrevue.

Tâches à exécuter

La compétition n’a pas été simple puisqu’il y avait cinq tâches à réaliser d’une durée moyenne de deux heures à chacune des tâches, par exemple le pliage et le dépannage électrique. J’ai aussi eu un bon guide en Grégoire Michette qui avait réalisé cette compétition il y a deux ans, il m’a aidé dans ma préparation », souligne Laurie. Elle souhaite refaire des compétitions de haut niveau. « C’est important de pouvoir se mesurer à d’autres personnes. Je rêve d’être mécanicienne, mais aussi pilote, je sais que je vais toujours continuer d’apprendre, c’est important pour moi », ajoute-t-elle.

« J’ai toujours aimé comprendre le fonctionnement des choses et j’avais un intérêt marqué pour l’aviation. C’est ce qui m’a poussé à m’inscrire au cours d’entretien d’aéronefs », nous a raconté Laurie.

Elle a aussi été imprégnée du domaine de l’aviation depuis son jeune âge puisque son papa travaille chez CAE à Mirabel, une entreprise de simulateur de vol, il y est dessinateur. « Il m’a clairement transmis cet intérêt pour l’aviation », ajoute Laurie.

Laurie prévoit participer à d’autres compétitions même au niveau international. « C’est crucial d’être la meilleure dans ce que je fais », conclut Laurie.

Compétences Québec

Compétences Québec s’emploie à promouvoir les métiers spécialisés en vue d’assurer la prospérité économique du Québec. En présentant les Olympiades québécoises des métiers et des technologies, l’organisme met en valeur les jeunes qui choisissent de se qualifier dans les centres de formation professionnelle et les cégeps du Québec.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Famille de QuébecCousinJosée Ducharme Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Josée Ducharme
Invité
Josée Ducharme

Wow! Bravo Laurie!

Cousin
Invité
Cousin

Bravo… Mais… Ce qui est le plus important c’est avant tout de ne jamais faire la grosse erreur durant toute une carrière.
Bon courage.. C’est un super métier..
Gérard (40 ans de dépannage avions dans le monde)

Famille de Québec
Invité
Famille de Québec

Félicitations! Nous sommes vraiment très heureux pour toi.