L’auteur Simon Boulerice en visite à la Commission scolaire des Laurentides

Par Production Accès
L’auteur Simon Boulerice en visite à la Commission scolaire des Laurentides
L’auteur invité Simon Boulerice est entouré de quelques conseillères pédagogiques de la CSL : Mme Chantal Demers, Mme Irazema DelValle, Mme Sylvie Desjardins et Mme Andrée Marcotte. Sont absents de la photo : Mme Cynthia Denis, Mme Émilie Arseneault, Mme Isabelle Raymond, Mme Geneviève Turbide et M. Fouad Bendifallah. (Photo : Courtoisie )

7e édition des Journées de développement professionnel communes

Lors de la journée pédagogique du 4 décembre dernier, le service des ressources éducatives a organisé pour l’ensemble des enseignants de la Commission scolaire des Laurentides (CSL) la 7e édition des Journées de développement professionnel communes. Habituellement sous le thème des technopédagogies, on a osé cette année allier technologie et littérature jeunesse.

Plus de 150 enseignants ont eu le plaisir de prendre part à cet événement, qui se déroulait à la Polyvalente des Monts. Les membres du comité organisateur ont d’abord accueilli l’auteur Simon Boulerice. Dans sa conférence intitulée « Se révéler par l’expression de soi » , Simon Boulerice défend l’idée que les élèves ont tous l’opportunité de se révéler par la lecture, l’écriture et l’expression de soi. Il s’attarde à célébrer l’unicité individuelle des jeunes en abordant les différences, pierre angulaire de son œuvre littéraire, avant d’offrir aux enseignants des méthodes concrètes pour faire jaillir la créativité effervescente de l’enfance et de la jeunesse.

« L’énergie de Simon Boulerice est contagieuse, il nous a transmis sa passion pour les arts en général et nous a émus avec ses anecdotes aussi pertinentes les unes que les autres. Quelle belle rencontre! », a souligné madame Julie Richer, directrice du service des ressources éducatives de la CSL.

À la suite de la conférence, les participants ont eu accès à plusieurs ateliers sur la littérature jeunesse mais aussi sur les outils technologiques au service de la pédagogie. Un salon du livre, offert par COOPSCO des Laurentides, a également permis aux enseignants de faire de bons choix pour enrichir leur classe de littérature jeunesse en la rendant plus attrayante et pertinente pour leurs élèves.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de