Le bonheur en entreprise, c’est un incontournable en 2019 !

Par Production Accès
Le bonheur en entreprise, c’est un incontournable en 2019 !
Les conférenciers entourés des organisateurs et partenaires de l’événement. (Photo : Courtoisie)

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, la MRC des Pays-d’en-Haut et la SADC des Laurentides ont reçu Marie-Eve Lejour, de la Savonnerie des Diligences, et Pier-Luc Bordeleau, d’Happy Culture pour la conférence « Le bonheur en entreprise, c’est rentable ! », présentée devant une centaine de participants. Mais en cette ère de pénurie de main d’œuvre, les conférenciers ont démontré que la culture du bonheur est non seulement rentable, elle devient un incontournable pour toute entreprise, particulièrement avec l’arrivée des millénaux sur le marché du travail.

 

L’humain avant tout

Marie-Eve Lejour a toujours placé l’humain au cœur de son entreprise. « Mon travail consiste principalement à m’occuper des gens qui travaillent pour moi, lance celle qui a fondé son entreprise en 2005. Je suis obsédée par le bien-être de mon équipe. » À la Savonnerie des Diligences, les employés sont invités à partager leurs rêves de vie afin de favoriser leur réalisation. Marie-Eve mise sur l’utilisation des talents de son équipe, la formation de ses employés et leur responsabilisation pour leur permettre de se réaliser au sein de l’entreprise. « La Savonnerie a offert un cours en communications à une employée qui en rêvait, même si ça n’avait pas de lien avec ses tâches. Lorsque nous avons été sinistrés début novembre, je croulais sous les demandes d’entrevue, je lui ai demandé de m’aider ! » C’est donc à coup de créativité et de beaucoup d’écoute, que la culture de plaisir s’est forgée.

Changer la culture de son entreprise, c’est possible

Pier-Luc Bordeleau et son équipe d’Happy Culture, se sont inspirés des meilleures pratiques en provenance de la Silicone Valley et des entreprises québécoises afin de développer leur « camp d’entrainement » qui facilite l’implantation d’une culture du bonheur dans les milieux de travail. Pour eux, la proximité est d’une importance capitale au sein des équipes. Il donne l’exemple du patron qui devenait employé pendant quelques heures. Cette pratique lui permettait de comprendre le quotidien du travailleur et de le connaitre davantage. Ses décisions étaient par la suite basées sur la réalité des gens qui travaillaient avec lui. Pier-Luc aborde la reconnaissance des employés. « Il est important de souligner l’engagement de ses employés, pas seulement en offrant une montre après vingt ans de service, mais dans le premier mois et en continu ! Les employés sont nos meilleurs ambassadeurs, il faut en prendre soin », croit cet ancien décrocheur devenu conférencier.

Une cinquième année de collaboration

L’événement, organisé dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, est une initiative conjointe de la SADC des Laurentides et la MRC des Pays-d’en-Haut.

Cette cinquième édition a bénéficié du soutien de Desjardins Entreprises Laurentides et de Service Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de