|

J’ai de la musique pour toi: Roadtrip 117

Par Simon Cordeau

Chère Aurélie,

Sous le ciel bleu, la fenêtre ouverte, le vent dans les cheveux : c’est le temps de partir, loin. Sur la route, qu’est-ce qu’on écoute?

Embarques-tu ?, demande Daniel Boucher. J’ai toujours aimé sa poésie simple et directe. Avec ce morceau, c’est un cri de joyeux, une célébration de la vie, une invitation séduisante qui donne le coup d’envoi à notre roadtrip. « La vie qu’on veut, si on la veut, la v’là, pour vrai, la v’là, notre vie. »

En partant de Saint-Jérôme, on devrait écouter l’éloge qu’en fait Robert Charlebois, dans Une ville bien ordinaire. Écrite avec humour et ironie, c’est en fait une lettre d’amour sincère à notre capitale régionale, de ses « poteaux de téléphone » à ses « champs de pissenlits du boulevard Industriel », en passant par ses « trois shopping centers ».

D’ailleurs, ce n’est peut-être pas le bout le plus attrayant de la route 117, surtout à Lafontaine. De quoi rappeler La Rue Principale des Colocs!

En chemin, on peut bien s’arrêter au Motel 117 avec Éric Lapointe : ça fait toujours du bien de crier sa douleur quand on est enterrés par le vent. (Ça doit être comme pleurer dans la pluie…) Mais je préférerais peut-être l’ambiance festive du Shack à Hector, avec les Cowboys Fringants. Y’a ben du monde, mais ça va faire du bien après deux ans de distanciation sociale.

Quand on commencera à voir les arbres, les montagnes et les falaises, on écoutera la guitare folk et la voix réconfortante de Zachary Richard, avec La Belle de Saint Adèle. Puis pour s’électriser, on chantera à tue-tête J’irai où tu iras avec Céline et la radio dans le dash. Mais gardons un œil sur le speedomètre, pour pas faire trop de vitesse.

Pour nous calmer, et admirer le « ciel de mai », écoutons ensuite Le petit roi de Jean-Pierre Ferland : un morceau que j’aime un peu plus à chaque fois que je l’écoute. Je commence à l’aimer beaucoup.

Une fois dans le bois, on s’arrêtera Sur le bord de la rivière rouge avec Mes Aïeux, pour se conter des peurs et des légendes.

Le soir, sur le bord du feu de camp, on regardera Les étoiles filantes. Si on se rend assez loin, et qu’il n’y a toujours pas de nuages pour la cacher, on pourra admirer la Voie lactée. As-tu vu? Ils viennent tout juste de révéler au monde la première photo du trou noir qui se trouve en son cœur : un anneau de feu rouge et orange.

On part là. Prête?

1 Daniel Boucher | Embarques-tu ?

2 Robert Charlebois | Une ville bien ordinaire

3 Les Colocs | La Rue Principale

4 Éric Lapointe | Motel 117

5 Les Cowboys Fringants | Le Shack à Hector

6 Zachary Richard | La Belle de Saint Adèle

7 Céline Dion et Jean-Jacques Goldman|J’irai où tu iras

8 Jean-Pierre Ferland | Le petit roi

9 Mes Aïeux | Sur le bord de la rivière rouge

10 Les Cowboys Fringants|Les étoiles filantes

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.