Le Cégep de Saint-Jérôme a 40 ans!

Par Eric-Olivier Dallard

Fondé en 1970, le Cégep de Saint-Jérôme a procédé, le 10 septembre dernier, au dévoilement de la programmation des activités visant à souligner son 40e anniversaire. La soirée officielle de lancement des festivités réunissait les membres du personnel, retraités et invités régionaux du milieu de l’éducation. Au cours des prochains mois, les initiatives se succéderont afin de célébrer la riche histoire de l’établissement.

Pour le directeur général du Cégep, Serge Tessier, la célébration de cet anniversaire est importante. «En 1970, la fondation du Cégep de Saint-Jérôme était le résultat d’une vision d’avenir. Aujourd’hui, la présence de notre Collège favorise l’accès aux études supérieures dans les Laurentides. Il faut souligner haut et fort notre fierté. Nous avons formé, inspiré et diplômé des milliers d’étudiants devenus citoyens.»

M. Tessier a également procédé au lancement de la programmation annuelle des activités, laquelle prendra une couleur particulière pour le 40e anniversaire. Étoffée, la programmation s’inspire des valeurs et de la culture du collège et illustre le fort sentiment d’appartenance des centaines d’employés actuels et retraités.

Le dévoilement des armoiries du Collège figurait aussi au programme, une commande spéciale marquant l’entrée dans la quarantaine du Cégep. La symbolique générale de l’écu évoque la connaissance: le livre, moyen de la trouver là où elle est conservée; l’arbre, la communauté humaine et la croissance qu’elle permet; et l’étoile, autant la recherche incessante du savoir que le destin auquel elle donne accès.

Le président du Conseil d’administration du Cégep, Luc St-Germain, s’est montré fier de la prospérité constante du Collège: «En 1970, près de 900 étudiants franchissaient les portes de notre cégep pour la première fois, 10 ans plus tard, leur nombre avait triplé. En 1990, le collège passait le cap des 3000. Aujourd’hui, c’est plus de 4 200 étudiants qui animent le cœur de la communauté collégiale. C’est dire à quel point nous avons grandi et évolué à travers les années.»

Robert Carrière, maire suppléant de la Ville de Saint-Jérôme, Monique Guay, députée de Rivière-du-Nord, de même que Gilles Robert ont également pris la parole lors de cette soirée festive. Ces derniers se sont adressés à l’audience afin de souligner chacun leur tour l’apport économique, éducationnel et social du Cégep dans les Laurentides, et plus particulièrement à Saint-Jérôme.

Enfin, l’animation de la soirée permettait de retracer les faits saillants du Cégep à travers quatre décennies. Des apparitions scéniques d’employés, actuels et anciens, de même que des performances musicales et des témoignages sont venus raviver plusieurs souvenirs.

Fondé en 1970, le Cégep de Saint-Jérôme offre 22 programmes de formation préuniversitaire et technique, répartis sur trois campus. Le Collège emploie plus de 400 employés. Il accueille annuellement plus de 5000 élèves au secteur régulier, à la formation continue et aux entreprises.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de