Le controversé André Mongeau embauché par la Ville de Lorraine

Par Andre Berard

Accès apprenait cette semaine qu’André Mongeau, ex-directeur général de la Ville de Sainte-Adèle, occupe depuis le 10 décembre dernier le poste de directeur du développement durable à Ville de Lorraine.

On se souviendra que le controversé directeur général de la Ville de Sainte-Adèle fut au cœur d’une affaire d’apparence de conflit d’intérêts dévoilée dans l’accès en juin dernier. Des documents suggéraient en effet que le directeur général avait l’utilisation d’une voiture sport enregistrée au nom d’un promoteur immobilier alors très actif à Sainte-Adèle. L’affaire avait donné lieu à des déclarations contradictoires et à une salve de communiqués divergents qui rappelaient les imbroglios d’une pièce de théâtre d’été. La Ville annonçait la tenue d’une enquête administrative – elle aussi controversée et critiqué par bon nombre d’observateurs – sur les agissements du directeur général menée par la firme d’avocats de la Ville. Après plusieurs mois, les conclusions furent déposées au conseil municipal alors que nous apprenions qu’elles seraient tenues secrètes. L’affaire Mongeau s’est conclu le même jour que l’annonce de la démission de Jean-Paul Cardinal, alors maire de Sainte-Adèle, qui annonçait dans sa lettre adressée aux citoyens: «L’affaire Mongeau se terminera ce soir par l’adoption d’une résolution par le Conseil municipal visant à entériner une entente de départ signée la semaine dernière par le directeur général de la Ville». Cette entente prévoyait une somme de 45 000$, soit l’équivalent de six mois de salaire, qui serait versée à André Mongeau.

Denis Leclerc, directeur général de la Ville de Lorraine dit avoir pleinement confiance en son nouveau directeur du développement durable. Interrogé sur l’histoire d’apparence de conflit d’intérêts impliquant son employé et le promoteur, il a d’abord affirmé ne pas être au courant de l’histoire pour ensuite se raviser: «Je connais les grandes lignes, mais ce n’est pas des choses que je suis, ce n’est pas mon intérêt. Sainte-Adèle est loin de mes préoccupations, vous savez», a-t-il ajouté.

Rappelons que c’est Denis Leclerc, alors qu’il occupait le poste de directeur général de la Ville de Sainte-Adèle, qui avait embauché André Mongeau aux travaux publics. Ce dernier a ensuite pris la place de directeur général lors du départ de M. Leclerc.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de