Le CSSS maintient son agrément!

Photo de Bénérice Jetté
Par Bénérice Jetté
Le CSSS maintient son agrément!

Qualité des services santé et sociaux dans la région

La mission du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) des Pays-d’en-Haut vise à offrir des services courants à la population, dispensés dans ses installations de Sainte-Adèle, Saint-Sauveur et Piedmont, de même qu’à domicile, à l’école, établissements de la petite enfance, organismes communautaires ainsi qu’à l’établissement de détention de Saint-Jérôme.

 

Agrément Canada et le Conseil québécois d’agrément sont des organismes privés, indépendants et à but non lucratif, visant l’établissement de normes et s’assurant de leur application par les organismes ciblés. Cela, afin d’assurer la qualité et la sécurité des soins et services de santé et sociaux. La démarche d’Agrément Canada consiste à effectuer une évaluation des normes établies et de leur application sur le terrain, une fois tous les quatre ans. Ainsi, lors d’une période prédéterminée, trois visiteurs évaluent avec justesse l’application des normes, en visitant les usagers, visualisant documents et dossiers, et en faisant de l’observation. «Les évaluateurs sont des gens très expérimentés issus du réseau de la santé, mais formées par Agrément Canada, et sélectionnés en fonction de leur connaissances du milieu», mentionne Steve Desjardins directeur de la qualité des soins et services au CSSS des Pays-d’en-Haut.

 

À une visite rigoureuse des évaluateurs et au processus d’analyse, tenus du 3 au 8 décembre derniers, sont venus s’ajouter un sondage de satisfaction des usagers de l’organisation, et un autre sur la mobilisation du personnel. «Nous informons fièrement la population du fait que le CSSS des Pays-d’en-Haut ait maintenu son agrément, en obtenant 94% de taux de conformité aux normes établies. Une hausse de 10% depuis 2010!», déclare M. Desjardins. «Sur 11 différentes normes, 956 critères sont répartis, et examinés. C’est une évaluation d’envergure pour laquelle il n’y a pas de zone grise», ajoute Serge Poulin directeur général du CSSS.

 

«Cette démarche est un bon exercice revenant tous les quatre ans, pour s’assurer de la qualité des services. Dans un processus en continu, nous visons toujours l’amélioration, mais le maintien de celle-ci demeure un défi au quotidien. Répondre aux normes prescrites demande organisation et changements, menant toujours vers le mieux», souligne Steve Desjardins.

 

Le premier sondage, donné aux usagés et leur famille par une firme externe, démontre un taux d’appréciation du service de 89% pour la mission CLSC, et de 91% chez les 112 résidents du centre d’hébergement: «Au CSSS l’usager est au cœur des préoccupations, et cela se reflète dans les discussions de notre comité. Très peu de plaintes d’insatisfaction sont constatées, et nous remarquons une amélioration dans la vitesse de réponse lors d’une demande de service», déclare Lisiane Bédard présidente du comité usagers et résidents.

 

«Fier du résultat de l’évaluation, et pour souligner l’engagement du personnel, en cette période des fêtes, le CSSS a remis une boule de Noël personnalisée à chaque membre de l’organisation, œuvrant pour le bien-être de tous», a conclu Steve Desjardins.

Pour information ou visualiser le rapport d’agrément, visitez www.cssspdh.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de