Le Défi 808 Bonneville amasse plus de 500 000 $

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Le Défi 808 Bonneville amasse plus de 500 000 $
Les participants ont affronté les éléments. On les aperçoit ici dans la brume. (Photo : courtoisie)

Fondation de l’athlète d’excellence

Le Défi 808 Bonneville qui avait lieu les 14 et 15 septembre à Mont-Tremblant a permis d’amasser plus de 500 000 $ au profit de la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ). Cette troisième édition haute en couleur a donné lieu à des départs joyeux, des arrivées poignantes, des remises de médailles réjouissantes et des anecdotes de parcours qui démontrent que tout est possible!

 

Plus de 350 cyclistes ont relevé le défi de parcourir la distance de leur choix soit 115 km en solo, 125 km en solo, le combo des deux boucles pour 240 km, le 202 km en solo ou en duo, 404 km ou 808 km en solo, en duo ou en équipe de 4.

Parmi les 10 ultra-cyclistes inscrits au 808 km en solo, la moitié ont réussi à franchir la distance, en pédalant jour et nuit, dans le vent, la pluie et le froid. Une page d’histoire du Défi 808 Bonneville s’est même écrite : la toute première femme à franchir la ligne d’arrivée, Geneviève Healey de Québec, est arrivée dimanche matin après une quête qui aura duré 47 heures. Bien que le Défi 808 Bonneville ne soit pas une course, la compétition entre les solistes du 808 km était palpable. Patrick Melfi (34:32:44) a terminé en tête suivi de Dany Bonneville (35:08:11), Benoit Desjardins (36:50:44) et Benoît Joanis (41:09:56).

« Tel que nous l’anticipions à la suite des deux premières éditions, le Défi 808 Bonneville 2019 a été rempli d’émotions fortes, confie Dany Bonneville, président-fondateur du Défi 808 Bonneville. Des bourrasques de vent et des orages ont augmenté le coefficient de difficulté des parcours. J’aimerais féliciter tous les participants qui ont osé se lancer un défi et qui, de ce fait, sont sortis de leur zone de confort. Ils représentent tous à leur façon une source d’inspiration pour leur entourage. Nous avons pédalé pour nos leaders de demain, nos étudiants-athlètes qui se démarquent sur les scènes nationale et internationale et qui, à leur tour, inspireront toute notre jeunesse. »

1,5 M $ en bourses individuelles

Le montant amassé permettra d’atteindre l’objectif fixé et de remettre 1,5 million de dollars en bourses individuelles à près de 525 étudiants-athlètes en 2020 et de bonifier le soutien en leur offrant des services d’accompagnement dans la conciliation des études et du sport et la transition de carrière vers le marché du travail.

« Encore une fois, nous pouvons affirmer que notre événement a été couronné de succès, souligne Claude Chagnon, président de la FAEQ. Non seulement le montant amassé est considérable mais aussi, les accomplissements des participants ont été des plus touchants et inspirants »

Plusieurs boursiers actifs et retraités ainsi que des partenaires de la FAEQ ont pu être croisés lors de cette édition notamment le champion du monde de ski alpin Erik Guay, le double olympien en ski acrobatique bosse Marc-Antoine Gagnon, l’olympienne en triathlon Amélie Kretz, l’olympienne en cyclisme Joëlle Numainville, Élisabeth Boutin en triathlon, Félix Bertrand en ski acrobatique bosses, Alexis Turgeon en ski de fond, Mathieu Laforest en badminton et le champion olympique en athlétisme et partenaire de la FAEQ, Bruny Surin.

Éric Guay, boursier de la Fondation de l’athlète d’excellence, olympien et champion du monde en ski alpin, de Mont-Tremblant, qui a participé à la boucle de 125 km. Photo :courtoisie

 

Geneviève Healey a écrit une page d’histoire du Défi 808 Bonneville en terminant le parcours du 808 km solo en 47 heures. Photo :courtoisie

 

Patrick Melfi qui a franchi le premier la ligne d’arrivée dans la catégorie du 808 km solo, l’épreuve mythique. Il a complété le parcours en 34 heures et 32 minutes. Photo :courtoisie
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de