Le député Robert rencontre un de ses homologues français

Par Eric-Olivier Dallard

 

Le député de la 4e circonscription du Doubs en France et membre du Parti socialiste, Pierre Moscovici était de passage au Québec à la mi-avril pour perpétuer les relations entre le Québec et le Pays de Montbéliard, notamment dans le domaine des voitures électriques.

À l’invitation de la députée de Rosemont et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales et de francophonie, M. Moscovici a assisté au plus récent congrès national du Parti Québécois et il a pu siéger comme spectateur à l’Assemblée nationale du Québec pour assister à une période de questions. Comme ce dernier avait déjà noué des relations avec la ville de Saint-Jérôme, le député Moscovici espérait pouvoir rencontrer son homologue de Prévost, Gilles Robert afin de discuter de divers dossiers d’actualité.

 

«J’étais très content d’enfin pouvoir serrer la pince de M. Moscovici.  Nous avons profité de notre rencontre pour discuter de plusieurs enjeux que nos circonscriptions respectives ont en commun et nous avons convenu de nous revoir un jour pour poursuivre le travail. » de résumer le député Robert.  Quant à lui, M. Moscovici se réjouissait de cette rencontre et de ce retour au Québec, qu’il visite à tous les ans : « J’aime cet art de vivre, tranquille et accueillant, modeste et ambitieux à la fois, je me sens bien au Québec, où j’ai pu partager la religion du hockey à l’occasion d’un match de «séries» des Canadiens de Montréal contre Boston, au Centre Bell.»

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de