Le Mapache : Sympathique, décontracté, authentique, créatif et délicieux!

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Le Mapache : Sympathique, décontracté, authentique, créatif et délicieux!

Ça faisait un bon moment que Maxime Drouin caressait le rêve de créer un restaurant à l’image de ses valeurs et de ses aspirations et l’appel d’offre pour occuper l’espace vacant sur le chemin de la Gare tout près du lac Raymond à Val-Morin lui a permis de concrétiser son projet et de s’associer avec des partenaires de feu qui y ont cru. Le Mapache était né!

 

Ainsi le réputé jeune chef Étienne Lanthier-Morache en cuisine et la talentueuse designer d’intérieur Isabelle Guérard au service complète le trio bien déterminé à faire sa place sur l’échiquier de la restauration laurentienne avec une ambiance estivale qui rappelle les Taquerias mexicaines. Les maraîchers locaux, les microbrasseries québécoises et les vins nature sont à l’honneur au cœur des ardoises qui varient quotidiennement grâce à la créativité sans borne de la petite équipe. Depuis l’ouverture il y a un peu plus d’un mois se succèdent des plats d’inspiration mexicaine servis en toute simplicité à déguster sans modération. Tacos, quésadillas, tapas du moment… et pour les dents sucrées, une douceur qui change chaque jour!

Le goût, la fraîcheur et les bons accords d’ingrédients d’ici sont assurément la clé du succès. On y ajoute un service sympathique et impeccable (comme si on était reçu chez des amis d’enfance) et une ambiance décontractée invitante, sans oublier une facture très abordable.

« Le Mapache tel qu’il est maintenant est seulement le début de la grande aventure, lance Maxime avec enthousiasme. Nous voulons être beaucoup plus qu’un resto, on aspire à devenir un branding reconnu, un espace de contraste avec son ambiance urbaine en nature. Le Mapache c’est aussi un lieu artistique et les événements culturels auront une grande place. » Maxime est d’ailleurs musicien et lors de ma visite, il partageait sa soirée entre le service et la batterie.

Espace convivial

L’intérieur tout comme la terrasse se sont refaits une beauté sous l’œil avisé et expert d’Isabelle. On s’y sent comme sur notre véranda avec un beau choix de banquettes, tables hautes ou traditionnelles au choix. Avec ses 67 places à l’extérieur, l’équipe a bien l’intention d’exploiter le plus longtemps possible l’espace tant convoité par les épicuriens. De belles surprises d’ailleurs sont sur les planches à dessin. « L’idée c’est d’optimiser la terrasse et de créer un environnement en lien avec la nature, un lieu magique et agréable où on a envie de passer plusieurs heures », précise la designer.

Au gré des saisons

Alors qu’en cuisine Étienne s’amuse présentement avec un thème tropical, l’ardoise passera en mode nordique cet hiver. « On s’enlignera sur des plats québécois et scandinaves mettant en valeur des légumes racines et des poissons gras par exemple. »

À boire

Les enfants et les conducteurs désignés seront heureux de déguster une boisson gazeuse mexicaine Jarritos sucrée naturellement au tamarin pendant que les amateurs de bons vins nature/bio et de bières québécoises feront de belles découvertes.

Le mystère du Mapache

Le saviez-vous? Mapache signifie raton laveur en espagnol.

« On a travaillé très fort sur le logo et l’image, on a voulu créer un mystère autour du lieu », confie Maxime en précisant que son fils lui a d’abord inspiré le nom.

Le Mapache

1770, chemin de la Gare, Val-Morin
Sur Facebook : Le Mapache

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de