Le Parc du Mont Loup-Garou ouvre officiellement

Par Marie-Catherine Goudreau
Le Parc du Mont Loup-Garou ouvre officiellement
Le Parc du Mont Loup-Garou offre plus d’une trentaine de kilomètres de vélo de montagne et une vingtaine de kilomètres de sentiers pédestres. (Photo : Nordy)

Projet phare du conseil de ville de Sainte-Adèle depuis quelques années, le Parc du Mont Loup-Garou a ouvert officiellement la semaine dernière.

Plus d’une trentaine de personnes étaient présentes vendredi dernier, 11 juin, pour souligner l’ouverture officielle du Parc. La mairesse a fait une courte allocution lors de la cérémonie pour parler de cette démarche qui s’est amorcée il y a 4 ans maintenant.

« Le Parc du Mont Loup-Garou a été mis en place pour pallier le fait que nous allons, dans un avenir pas si lointain, perdre l’accès aux terres du Chantecler », a souligné Mme Brière. C’était le 8 juin 2018 que l’idée de créer un parc a été lancée aux citoyens. Plus de 200 personnes étaient présentes lors de cette consultation. « Après 3 ans presque jour pour jour, on peut dire que c’est un succès! Je ne peux pas être plus fière et heureuse de constater que nous avons atteint nos objectifs de protéger nos espaces verts et notre patrimoine collectif. »

Acte pour la conservation

Par ailleurs, la Ville a signé un acte de servitude de conservation avec la Société de protection foncière de Sainte-Adèle. « Cet acte vient protéger définitivement le Parc du Mont Loup-Garou pour les futures générations », a affirmé la mairesse. En effet, aucun développement immobilier ne pourra pas se faire sur le territoire et les prochaines administrations ne pourront pas le vendre. « […] Ça veut dire que dans 100 ans, on va toujours pouvoir profiter du plein air chez nous. »

Le projet ne s’est toutefois pas concrétisé sans embûches, selon Mme Brière. Il y a eu de l’opposition, notamment puisque la Ville a contribué à la hauteur de 1 million de dollars pour le parc. « Mais il s’agit d’un investissement qui servira aux prochaines générations », assure Nadine Brière.

Nouveautés

Des aménagements ont été faits à l’entrée du parc comme l’installation de tables à pique-nique et de panneaux historiques sur lesquelles on peut lire l’histoire du Mont Loup-Garou, ainsi qu’un hommage à ses donateurs.

Des tours guidés étaient proposés durant le week-end des 12 et 13 juin. On offrait aux visiteurs différents types de tour : une escapade en vélo pour découvrir les nouveaux sentiers, un défi vélo d’une boucle de 11 km qui fait le tour complet du parc, une balade en forêt autour du lac Matley et un trek pour découvrir des caps rocheux.

Le terrain totalise 788 acres et une cinquantaine de kilomètres de sentiers accessibles. Le site est accessible à tous et des contributions volontaires peuvent être faites en achetant un billet journalier ou une passe annuelle. Le parc est géré et aménagé par l’organisme Plein Air Sainte-Adèle.

« Sainte-Adèle aura toujours dans son ADN une grande place pour le plein air. Nous sommes heureux d’avoir participé à la conservation d’un espace aussi vaste », a témoigné la mairesse sortante.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Lafond pierre
Lafond pierre
3 mois

Avec l’argent des citoyens , il n’y a rien de trop beau . Sky is the limit !!!!

Martin Verronneau
Martin Verronneau
5 jours

Le 5 juin 2019, la Mairesse Brière déclarait sur les ondes de CIME FM que le coût serait probablement de 1,000,000$ et que le taux de taxation serait de moins de 0.005$/100.00$ d’évaluation. Cependant, son administration refuse toujours de publier un tableau comparatif comme elle l’avait fait dans le dossier du complexe sportif. Ainsi, les Adélois(es) n’ont toujours aucune idée des coûts d’acquisition, de construction et d’exploitation de ce Parc et des répercussions sur leur compte de taxe.