Le passeport vaccinal obligatoire pour la saison de ski

Par Marie-Catherine Goudreau
Le passeport vaccinal obligatoire pour la saison de ski
Les canons à neige ont déjà commencé leur production au Sommet Saint Sauveur. (Photo : Les Sommets / Paul Mackay Photographie)

Cette année, le passeport vaccinal sera obligatoire dans toutes les stations de ski de la province. Cette mesure a eu un accueil mitigé comme elle représente un défi au niveau des opérations. Toutefois, « c’est un mal pour un bien », selon Louis-Philipe Hébert, président et chef de la direction des Sommets.

Les remontées mécaniques pourront opérer à 100% de leur capacité, entre autres grâce au passeport vaccinal. Pour les détenteurs de passe saisonnière, les skieurs pourront faire valider leur passeport vaccinal directement à la station, sans quoi ils ne pourront pas passer les barrières d’accès aux remontées mécaniques. On ne sait pas encore comment le passeport vaccinal va fonctionner pour les passes journalières. « C’est beaucoup de programmation informatique. On travaille à concrétiser le tout », explique M. Hébert.

Sommet Saint-Sauveur
Crédit : Les Sommets / Paul Mackay Photographie

Opérations

Alors que l’annonce du ministre Christian Dubé a eu lieu le 2 novembre dernier, l’équipe des Sommets a répondu rapidement à la question du passeport vaccinal. Le lendemain, on envoyait un courriel expliquant les procédures pour ceux qui avaient déjà leur passe de saison. Ceux qui n’ont pas reçu leurs deux doses pourront se faire rembourser.

« On a été prévoyant et on s’est préparé à l’avance. On est passé proche d’ouvrir le 4 novembre, donc il fallait être prêt ! », souligne le président.

Même si les stations de ski n’ont plus à limiter le nombre de visiteurs à l’extérieur, l’Association de ski du Québec a décidé de continuer de contrôler l’afflux de personnes. Les passes de saison régulières des Sommets sont épuisées et on ne compte pas ajouter d’abonnements supplémentaires au cours de la saison. « On va accueillir un nombre de glisseurs pour lequel on va offrir un environnement sécuritaire et confortable. Il faut faire attention et y aller avec précaution. On a un rôle à jouer dans tout ça », soutient M. Hébert. Les billets journaliers pour des dates précises seront encore en quantité limitée cette saison.

Sommet Saint-Sauveur.
Crédit : Les Sommets / Paul Mackay Photographie

Personnel

Encore cette année, certaines stations comme les Sommets Morin-Heights, Olympia et Gabriel seront fermées deux journées durant la semaine en raison du manque de personnel. « On a été obligé de reconduire cette pratique cette année. Mais les gens pourront toujours se rendre dans une autre station des Sommets », soutient M. Hébert.

C’est notamment dans le département de la restauration qu’il est difficile de recruter de la main d’œuvre, soutient M. Hébert. Jusqu’à maintenant, la réponse est bonne en ce qui concerne les moniteurs. Des journées de recrutement sont par ailleurs prévues le 20 novembre et le 5 décembre prochains au Sommet Saint-Sauveur.

Sommet Saint-Sauveur
Crédit : Les Sommets / Paul Mackay Photographie

Nouveautés

Un nouveau bâtiment a été construit cette année au Sommet Saint-Sauveur. Celui-ci accueillera :

  • Les casiers pour membres saisonniers
  • Un atelier de réparation
  • Une boutique
  • Un centre de démo pour essayer des skis
  • Un café
  • Une terrasse chauffée

Cette année, Les Sommets ont développé davantage les systèmes d’enneigement. On a fait notamment l’achat de nouveaux canons à neige, l’automatisation des systèmes et le changement de certains tuyaux d’approvisionnements en eau.

De plus, des travaux d’aménagements sont en cours pour agrandir le terrain d’apprentissage de la piste-école au Versant Avila. De nouveaux dénivelés, virages et obstacles seront ajoutés pour la saison à venir.

Les Sommets auront également cet hiver une boutique en ligne.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments