Le pont rose démoli!

Par Marylin Deguire

C’était la Une d’Accès il y a deux semaines!

Messages contradictoires ou manque de communication? Alors qu’Accès s’inquiétait de l’avenir du viaduc surnommé le «pont rose», situé à l’entrée de Sainte-Adèle, le sous-ministre adjoint au ministère des Transports du Québec, Jacques Gagnon, se faisait rassurant et affirmait que la sécurité des gens n’était nullement menacée, même si on pouvait apercevoir les structures métalliques des ponts. «C’est plus cosmétique qu’autre chose», avait-il affirmé alors. Quelle ne fut pas notre surprise de constater récemment que l’entrée du pont était désormais fermée. Surprise, Claude Cousineau, député de Bertrand et critique en matière de transports, a confirmé que le pont à l’origine de nos questionnements sera démoli dans les prochaines semaines pour laisser place à une nouvelle entrée sur l’autoroute. L’information a finalement pu être validée par le directeur régional par intérim du ministère des Transports de Laurentides-Lanaudière, Doris Mercier. Ce chantier ferait partie des 140 projets en voie d’être réalisés cette année dans la région. La bretelle sera démolie pour être réaménagée plus au sud au cours de l’été. «Il y a des grands besoins au niveau des structures», a confié M. Mercier. Apparemment, l’effondrement du viaduc de la Concorde n’a rien à voir avec le fait que les budgets d’infrastructures ont doublé cette année seulement. «On est rendu au moment où il faut investir davantage, compte tenu que ces travaux datent des années ’60 et ’70», a précisé Doris Mercier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de