Le préfet fait plusieurs mises à jour

Par Production Accès
Le préfet fait plusieurs mises à jour
Le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, André Genest. (Photo : Courtoisie)

Alors qu’il ne reste que quelques jours aux citoyens de Sainte-Adèle pour se prononcer sur le projet de complexe sportif, le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut a cru bon de rappeler les enjeux et les prochaines étapes à suivre.

 

En février dernier, la MRC des Pays-d’en-Haut a adopté un règlement d’emprunt de 45 M$ pour aller de l’avant avec le projet du complexe sportif et a manifesté l’intention de déclarer compétence. « Les municipalités ont jusqu’au 30 avril pour nous informer de leur position », rappelle le préfet de la MRC, André Genest.

Ce dernier ajoute qu’à l’heure actuelle, la situation est semblable à celle qui prévalait pour le projet estimé à 35 M$. « Une seule municipalité nous a informés qu’elle n’avait pas l’intention de soutenir le projet », ajoute le préfet pointant Wentworth-Nord.

Les Adélois consultés

Du côté de Sainte-Adèle, la ville a décidé de consulter ses citoyens afin de savoir s’ils sont pour ou contre la participation de la ville au projet de complexe sportif de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Dans le contexte du COVID-19, la Ville a informé les citoyens que le vote électronique est maintenu jusqu’au 21 mars. En revanche le vote électronique assisté à la salle du conseil municipal qui devait se tenir les 20 et 21 mars est reporté à une date ultérieure.

« Nous sommes informés qu’à ce jour (16 mars), 17 % de la population qui ont reçu une lettre avec leur numéro d’identification personnelle (NIP) pour voter, se sont prévalus de leur droit de vote, avance le préfet. Cependant, il semblerait que plusieurs personnes n’ont pas reçu la lettre, » mentionnant aussi que la Ville de Sainte-Adèle indique dans son avis public que les citoyens dans cette situation peuvent s’inscrire pendant la période de révision et d’inscription ce lundi 16 mars jusqu’à 18 h et le mardi 17 mars de 9 h à 18 h, en présentant une pièce d’identité à l’hôtel de ville de Sainte-Adèle.

Un processus en continu

Du côté des huit autres municipalités, on attend la soumission qui sera retenue par le comité de sélection et présentée devant le Conseil de la MRC pour être adjugée, les résultats du vote à Sainte-Adèle et les réponses des gouvernements quant à la bonification de leur subvention. « Sur ce dernier point, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur nous a informés que tant du côté de Québec que d’Ottawa, l’aide financière était maintenue malgré la modification du projet. Une résolution formelle a été ajoutée et des discussions pour une bonification sont en cours au sein des deux paliers de gouvernement », précise André Genest.

Un projet soutenu

Le préfet ajoute du même souffle que de nombreux acteurs se mobilisent pour soutenir le complexe sportif, notamment par le biais des réseaux sociaux. Rappelons que, suite à des consultations effectuées dans le cadre de la réalisation du Plan de développement économique et territorial (PDÉT) de la MRC, le complexe sportif fait partie des 26 chantiers retenus. « En intégrant ce chantier dans notre PDÉT, nous respectons le désir de la population de faire “converger les ressources pour la construction et l’opération du complexe sportif de la MRC et en promouvoir le cadre régional intégrateur”, poursuit M. Genest. Un projet qui je le rappelle a bénéficié d’un large soutien lors de précédentes consultations et sondages ».

Pour de plus amples détails sur le projet de complexe sportif, rendez-vous sur lespaysdenhaut.com/complexe-sportif-introduction

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de