Le réseau de plein air de Saint-Adolphe-d’Howard s’agrandit

Par Marie-Catherine Goudreau
Le réseau de plein air de Saint-Adolphe-d’Howard s’agrandit
Plusieurs bénévoles étaient présents pour les corvées durant la dernière fin de semaine. (Photo : Mathieu Grandmaître du groupe SAHMBA)

Le réseau de plein air de Saint-Adolphe-d’Howard se prépare à un été en mouvement, alors que plusieurs nouveautés sont à venir dans les prochains mois.

La Municipalité a également fait l’achat du terrain adjacent à la montagne du Mont-Avalanche où il sera possible de développer des sentiers pour agrandir le réseau. Selon Alexandre Sarrazin, directeur général de Plein Air Saint-Adolphe-d’Howard, tous ces projets devraient être réalisés cet été et d’ici la fin de l’automne.

C’est avec l’aide de la SAHMBA (Saint Adolphe D’Howard Mountain Bike Association) que l’organisme travaille l’aménagement des sentiers de vélo. Il s’agit d’un groupe d’une vingtaine de bénévoles, mordus de vélo de montagne, qui se spécialise dans la construction de sentiers de vélo. « C’est un organisme à part, mais ils travaillent avec nous sur nos terrains. Par exemple, samedi prochain, on va s’asseoir avec eux pour regarder la signalisation et comment on va réorganiser ça », précise M. Sarrazin.

Cette année marque un engouement pour le plein air, et on le voit à Saint-Adolphe. « On pensait que la pandémie allait nous affecter, mais ça nous a plutôt aidés. Les gens sont plus consommateurs », explique le directeur général. Par exemple, les campings ont connu une saison record l’été dernier et tout indique que ce sera la même chose cette année avec le début de saison qu’ils connaissent.

Le plein air en expansion

Il y a beaucoup de nouvelles personnes qui s’initient au plein air cette année. « Le week-end dernier à la montagne, il y avait beaucoup de familles et des gens de 50 ans et plus. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on veut développer un secteur pour les enfants. C’est vraiment encourageant de voir ça, qu’il y a une relève », se réjouit M. Sarazin. Il y a des jeunes, mais aussi beau-coup de retraités sportifs et actifs, qui souhaitent s’impliquer dans la communauté et rendre leur retraite plus agréable.

La Municipalité est assez proactive en ce qui a trait au plein air selon M. Sarrazin. Malgré certaines embûches rencontrées avec des propriétaires privés, la majorité sont ouverts à avoir des sentiers qui passent sur leur terrain. « Mais il faut que les utilisateurs soient conscients qu’ils circulent sur des terrains privés. Et c’est pour ça que Ville a fait l’acquisition du terrain adjacent au Mont-Avalanche. Je pense que c’est une bonne chose, ça nous assure qu’on est chez nous et que ça va rester chez nous », souligne M. Sararzin. 

Projets futurs

À plus long terme, Plein Air Saint-Adolphe-d’Howard a plusieurs projets sur la table, dont l’interconnexion des pistes de vélo entre des municipalités comme Morin-Heights. « Ça se fait déjà en ski de fond, mais les gens font tellement de vélo, ça nous prend des kilomètres. On ne peut pas rester toujours dans les mêmes boucles, il va falloir qu’on développe les interconnexions. » Selon lui, un tel projet pourrait se réaliser dans un avenir rapproché.

Il y a également le nouveau bistro La Montagne qui s’est installé en bas des pistes. L’organisme songe également à insonoriser la salle communautaire dans le but de tenir des spectacles et à agrandir le camping éventuellement.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments