Le roi des bosses poursuit son règne ! 

par Ève Ménard
Le roi des bosses poursuit son règne ! 
(Photo : Mateusz Kielpinski (FIS))

Coupe du Monde de Finlande

Mikaël Kingsbury entamait cette fin de semaine à Ruka, en Finlande, sa 10e saison en ski de bosses. Il prenait part à son 100e départ en Coupe du Monde et s’est offert un 82e podium et une 57e victoire.

 

Une neuvième victoire finlandaise 

À ce jour, au cours de sa carrière, celui qui est surnommé le roi des bosses a accumulé 57 % de victoires et 82 % de podiums sur le circuit de la Coupe du Monde. Des pourcentages assez impressionnants. Il s’agissait aussi de son 9e sacre sur les pentes finlandaises.

La compétition s’avérait relevée, ce qui n’a pas empêché le skieur québécois de terminer au premier rang des qualifications. Par contre, lors de la finale, la première place lui a échappé alors qu’il a terminé au second échelon tout juste derrière le Suédois Walter Wallberg. Il s’est repris de la plus belle manière en super finale en reprenant sa place sur son trône avec une récolte de 90,80 points, lui permettant de devancer le Japonais Ikuma Horishima qui a récolté 87,39 points.

Au terme de cette première compétition, le skieur natif de Sainte-Agathe-des-Monts prend donc la tête du classement général.

Chez les femmes 

La fin de semaine a été plus difficile pour les sœurs Dufour-Lapointe. Chloé a terminé au 13e échelon alors que Justine a réussi à se rendre en super finale, mais a raté l’atterrissage de son premier saut. Elle a dû se contenter de la 6e position. Du côté de l’Adéloise Valérie Gilbert, elle effectuait un retour à la compétition après une pause d’un an. Malheureusement, elle n’a pas complété le parcours de sa première descente.

Cette fin de semaine, avait aussi lieu la première épreuve de skicross en Coupe du Monde à Val Thorens, en France. La skieuse native de Sainte-Agathe-des-Monts, Brittany Phelan, médaillée d’argent aux derniers Jeux de Pyeongchang, a conclu la compétition au 10e échelon. Notons que la journée précédente, en lever de rideau de l’épreuve, elle avait subi une fracture de la main gauche. Malgré cet handicap, elle a quand même pris part aux dernières étapes de la compétition le samedi 7 décembre, ce qui lui a permis d’aller chercher de précieux points au classement général.

 

La décennie du « King des bosses » 

En 10 ans de carrière, Kingsbury est rapidement devenu le skieur de bosses masculin le plus dominant de l’histoire de son sport. Tout a commencé au Mont Saint-Sauveur, où Mikaël a débuté le ski acrobatique à l’âge de 8 ans. Il a fait ses débuts en Coupe du monde en janvier 2010, saison à la suite de laquelle il a été nommé recrue de l’année de la Coupe du monde de la Fédération international du ski (FIS). 

Aujourd’hui âgé de 27 ans, il détient presque tous les records de son sport: plus jeune récipiendaire du globe de cristal à l’âge de 19 ans, plus de victoires et de podiums en Coupe du monde de ski acrobatique de tous les temps, saison record de 13 podiums en 13 départs en 2012 et encore plus! 

Il a dans son palmarès pas moins de 16 globes de cristal, une médaille d’argent aux Jeux de Sotchi en 2014 et l’ultime récompense, une médaille d’or aux Jeux de Pyeongchang en 2018. Il semble bien avoir tout gagné et pourtant, il continue de dévaler les pistes avec la même fougue et nous prouve, à sa 100e sortie en Coupe du Monde, qu’il est toujours au sommet de son sport.

Photo : Mateusz Kielpinski (FIS)
Photo : Mateusz Kielpinski (FIS)
Photo : Mateusz Kielpinski (FIS)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de