Le ski d’ici se porte bien

Par Stephanie Valois

Directement de la France, nous avons appris la semaine dernière que Cédric Rochon, skieur acrobatique, a dû faire face à l’élimination malgré un bon parcours.

 

Ses qualifications se sont déroulées comme il les avait imaginées en terminant 6e au classement. Par la suite, il a pris part à la finale en affrontant un de ses bons compatriotes, Pierre-Alexandre Rousseau: «C’est pas plaisant de devoir compétitionner contre un ami, mais ça fait partie de la game », a-t-il confié à Accès le jour même. 

Sa victoire contre ce collègue lui a permis de passer à seconde ronde, celle qui lui a littéralement donné du fil à retorde. En effet, le Français Guilbault Colas, un des plus rapides du circuit, a éliminé Cédric.

L’athlète des Laurentides garde tout de même la tête haute : « Je suis très satisfait de ma prestation en France et de ma 8e place».

Malheureusement, il est descendu au 6e rang du classement mondial et espère retrouver son dossard # 5: « Je garde en vue ma Coupe du monde en Chine, je ne sais pas trop à quoi m’attendre, car il s’agit de la première fois que ce pays accueille une Coupe du monde en ski acrobatique ».

D’autre part, le skieur Erik Guay de Mont-Tremblant, a obtenu le 3e rang vendredi dernier au super-G de la Coupe du monde de Val Gardena, en Italie. 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de