Le sport: Un cadeau de la vie!

Par Josée Pilotte
Le sport: Un cadeau de la vie!

Il y a environ six ans, Claudia Turcotte, fin trentaine, souhaitait avec ses collègues de travail, se mettre en forme. «Ce n’était rien de sérieux en fait, c’était juste pour le fun», se souvient celle qui a aujourd’hui 43 ans. «C’était difficile, forçant, mais qui aurait crû où cela m’aurait mené, hein?», lance-t-elle avec un soupçon de fierté, en regardant le chemin parcouru.

 

Et c’est ainsi qu’un groupe de trois, quatre filles, de bonnes amies, ont décidé de relever des petits défis de la mise en forme. Et de défi en défi, de kilomètre en kilomètre d’asphalte avalés pour le bien-être,  mais pour le plaisir surtout, Claudia a eu une véritable révélation.

 

Petit train va loin…

De ces sorties sportives répétées va naître de belles amitiés mais aussi le «Team Ozone». «On voulait d’abord se faire ”coacher”, avoir une méthode d’entrainement, explique Claudia. Et comme le hasard fait bien les choses, on a rencontré Marie-Élaine Lalonde, une triathlète. Marie-Élaine est une bonne technicienne, une bonne motivatrice. Et elle nous à montrer tous les rouages de la course à pied.» Et c’est ainsi que Claudia va courir son premier 5 kilomètres. «Je m’étais mise comme défi de faire ma première course comme à l’époque de mes 14 ans: 5k en 25 minutes!» Chose dite, chose faite! Une fois qu’elle a eu la piqûre de la course, il n’en fallu pas plus à Claudia pour gravir les échelons des épreuves de course à pied: un 10 km, puis un demi-marathon (21km), avant d’atteindre l’objectif ultime de tout coureur à pied: un premier marathon. Tout un défi!

 

Le sport: une fontaine de jouvence?

«Je veux courir jusqu’à 80 ans, lance la quadragénaire pleine d’enthousiasme. Je ne vois pas comment je pourrais vivre sans cette ”discipline” de vie. Je me sens plus solide, plus courageuse, cela m’aide dans toute les sphères de ma vie! J’ai réalisé que tout était possible quand on a la santé,  la volonté et la discipline, et ce peu importe le défi. Le sport c’est ma petite pilule de jouvence, c’est mon équilibre!»

 

«Au début j’étais fascinée par le fait d’être capable d’atteindre mes objectifs et mes défis personnels comme réussir à courir un marathon.

Maintenant, ce qui me vient en tête,  c’est d’avoir la chance d’être en pleine santé. La course est devenue pour moi un cadeau de la vie. Cela peut paraître un peu cliché, mais c’est mon cœur qui parle!»

 

Claudia s’est donnée comme défi de faire un triathlon ce printemps. Ne sachant pas très bien nager, elle reconnait que la nage sera un véritable défi. «J’ai peur, mais puisque je l’ai dans la tête, et bien je vais le faire, je vais plongé quoi!», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de