L’église de Mont-Rolland sera vendue

Par Simon Cordeau
L’église de Mont-Rolland sera vendue
L’église de Saint-Joseph-de-Mont-Rolland est construite en 1914. (Photo : Simon Cordeau)

L’évêché de Saint-Jérôme est en pourparlers avec une autre congrégation catholique pour la vente de l’église de Saint-Joseph-de-Mont-Rolland, à Sainte-Adèle. Si elle se réalise, cette vente permettra de poursuivre les messes et autres célébrations, ainsi que de préserver ce bâtiment patrimonial.

« Dans tout le diocèse, depuis quelques années, on a commencé à se départir des lieux de culte excédentaires », explique André Couture, directeur au service d’aide aux fabriques. La fréquentation des églises a significativement diminué, en particulier durant les vingt dernières années. « Évidemment, la pandémie a accentué de beaucoup la fragilité financière des paroisses », constate M. Couture.

Ainsi, l’évêché conclut des transactions pour ne plus être propriétaire de certains lieux de culte, tout en ayant un accord avec les nouveaux propriétaires pour continuer d’y célébrer des messes : une solution qui fonctionne bien depuis quelques années, selon M. Couture. C’est ce que l’évêché souhaite faire avec l’église de Mont-Rolland.

Une église maronite

« Il y a une opportunité qui se présente pour l’église de Mont-Rolland », explique M. Couture. L’Éparchie de Saint-Maron, une congrégation catholique de rite oriental, serait intéressée à acquérir le bâtiment.

« On est en pourparlers depuis quelques mois. On espère que la transaction sera finalisée avant Pâques 2022, voire plus tôt si possible. »

L’église offrirait donc les rites maronites, tout en continuant d’offrir les rites latins. « Ces Chrétiens-là continueraient de servir la communauté locale, par exemple en louant le sous-sol à des organismes qui gravitent déjà autour », assure M. Couture.

Comme le bâtiment est vendu à d’autres catholiques, M. Couture n’est nullement inquiet pour la préservation de son patrimoine. « Ça fait partie de leur tradition de conserver les lieux de culte dans le meilleur état possible. »

Différents rites, tous catholiques

Il existe de multiples rites catholiques différents dans le monde, nous apprend M. Couture, le rite latin (ou romain) pratiqué ici étant l’un d’eux. « C’est pour ça que le terme “catholique” vient du mot grec qui signifie “universel”. » Tous les catholiques reconnaissent l’autorité morale et religieuse du pape (contrairement aux protestants), mais chaque rite a de petites différences dans la manière dont la messe et les sacrements sont célébrés.

Les maronites représentent la plus grande communauté catholique au Proche-Orient, avec des fidèles concentrés au Liban, mais aussi présents en Syrie, à Chypre et en Turquie, entre autres. Depuis la guerre du Liban (1975-1990), l’exode des chrétiens a créé une diaspora maronite à travers le monde.

Selon son site web, l’Éparchie de Saint-Maron possède 19 lieux de culte au Canada, dont 7 au Québec. L’église la plus proche de Sainte-Adèle se situerait à Laval. « Celle de Saint-Joseph-de-Mont-Rolland en serait une nouvelle. S’ils font ces démarches-là, c’est qu’ils ont une masse critique de parois-siens [dans les Laurentides] », avance M. Couture.

« À Mont-Rolland, les fidèles pourront continuer avec le même prêtre catholique, mais ils pourront aussi voir le rite oriental, s’ils le souhaitent. Certaines particularités sont très sympathiques. Peut-être qu’ils y prendront goût. »

Malheureusement, l’Éparchie de Saint-Maron n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Denis Provencher
Denis Provencher
3 mois

Il est fait mention que la pandémie a joué un rôle dans la baisse de fréquentation des églises, qui est présente depuis les deux dernières décennies. Je rajouterais que la réputation des prêtres dû aux multitudes dénonciations de pédophilie à sûrement contribué à cette baisse drastique de l’implication des citoyens catholiques dans les lieux de cultes.

Johanne
Johanne
1 mois

Pourquoi ne gardons nous pas notre patrimoine. Il y a surement d’autres solutions