Les 100 ans de Laura Secord

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval

2013 est l’année du centenaire de Laura Secord.  Pour les générations du milieu du siècle dernier, la simple évocation du nom éveille la nostalgie d’une époque durant laquelle la chaîne canadienne, comptant alors presque une centaine de boutiques dans sept provinces, était la plus grande et la plus reconnue d’un océan à l’autre. Le chocolat dans la boîte blanche étampée du camée encadrant le visage de la jolie Dame,  était LE chocolat de l’époque, en plus d’être synonyme de confiseries et de crème glacée.

 

Mais qui était donc Laura Secord?

Laura Secord n’était pas chocolatière. Elle était l’héroïne canadienne qui marcha plusieurs lieues pour prévenir les forces armées britanniques d’une embuscade des soldats américains lors de la guerre anglo-américaine de 1812. Frank P. O’Connor, admiratif supposément, emprunta son nom pour lui rendre hommage, et démarra l’entreprise Laura

Secord en 1913.

Aujourd’hui

Après avoir changé sept fois de mains en 97 ans,  ce sont les frères Jean et Jacques Leclerc, des Biscuits Leclerc, qui ont racheté Laura Secord en 2010. Installés dans une usine en banlieue de Québec, ils produisent dix tonnes de «chocolat de couverture» par jour!… signifiant qu’ils font tout de A à Z from the bean to the bar, du grain de cacao au produit fini, en passant par la torréfaction.

 

«Parce que la machinerie est dispendieuse  et le processus long et délicat, contrairement à ce que l’on croit, la plupart des chocolateries ne font pas leur propre chocolat de couverture, explique Lesley Chesterman, critique culinaire qui a visité l’usine. Ils achètent le produit fini et ensuite, confectionnent selon leurs besoins.»

 

Parmi tous les produits offerts chez Laura Secord, seul le chocolat – mi-amer, au lait, ivoire et blanc – sort de l’usine Leclerc à Québec. La crème glacée, les bonbons et autres confiseries, sont sous-contractés en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Demain

Il y a 40 ou 50 ans, il était chic d’offrir une boîte de chocolats Laura Secord, reine du chocolat à travers le Canada à cette époque. Aujourd’hui, les importations abondent sur le marché, le choix est très varié et le chocolat atteint un haut niveau de raffinement. Avec ses 400 produits: chocolats, sucettes, pâtes de fruits, jujubes, gâteaux aux fruits, tartinades sucrées…Laura Secord a encore beaucoup à offrir. Les frères Leclerc s’assurent toutefois qu’à travers l’évolution, l’authenticité des produits Laura Secord  soit préservée, sous prétexte qu’au cœur de bien des gens, c’est le souvenir d’une autre époque que l’on tient à sauvegarder… Laura Secord, c’est 160 millions de ventes par année!

 

Pour son 100e anniversaire, Laura Secord fait peau neuve en rajeunissant son look, sa fameuse boîte blanche, son camée, bref, sa marque de commerce. Elle n’a toutefois pas pensé à créer un produit commémoratif pour son centenaire! Dommage pour les fidèles amateurs.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de