Les antioxydants : les réparateurs

Par Journal Accès
Les antioxydants : les réparateurs

Christiane Lacoste, collaboratrice spéciale – Les antioxydants jouent un rôle extrêmement important dans le maintien d’une bonne santé. Ils ont comme objectif de contrôler les éléments destructeurs, corriger et réparer les tissus endommagés. Bon nombre de substances naturelles ont des propriétés antioxydantes. Les vitamines C et E, le bêta-carotène, le sélénium en sont des exemples. Un autre attribut des antioxydants est de ralentir le processus de vieillissement et neutraliser l’oxydation et les radicaux libres. Qu’est-ce que l’oxydation et les radicaux libres?

Comme on sait, l’oxygène est primordial pour la vie, mais il peut également devenir nocif et endommager les cellules. Dans le corps, l’oxydation cellulaire est un processus semblable à la rouille. C’est le processus de changement des atomes d’un élément en les combinant à l’oxygène pour former un oxyde. Lorsqu’une substance brûle ou rouille, elle est oxydée. L’oxygène devient alors instable. L’oxygène dans un effort de revenir stable va provoquer une décomposition d’autres éléments avec lesquels il entre en contact. Les atomes instables qui causent l’oxydation sont appelés radicaux libres.

Les radicaux libres sont des atomes d’électrons qui sont non appariés. Ils sont instables et très réactifs. Ils peuvent causer des lésions biologiques et sont fortement oxydants. Eux aussi cherchent un équilibre, et ce, constamment. Pour se stabiliser, ils volent tout simplement des molécules stables créant ainsi une réaction à chaîne de décomposition cellulaire. Comme la rouille, la décomposition cellulaire se répand. Les radicaux libres endommagent les membranes cellulaires et détruisent certains enzymes. À un moment donné, le corps peut subir des millions de réactions d’attaque de la part des radicaux libres. L’action cumulative prend la forme de vieillissement et finit par se manifester sous la forme de tissus malsains ou de symptômes de maladie, de cancer.

Toute nourriture artificielle ou transformée peut provoquer de l’oxydation. Les médicaments, les produits chimiques et les toxines sont tous des agents d’oxydation. Les viandes fumées, les aliments cuits dont les enzymes ont été détruits, l’alcool, la fumée de tabac, les pesticides et les radiations favorisent tous l’oxydation du corps humain.

Comment donc se protéger de toutes ces agressions physiologiques?

En mangeant plus sainement. Des fruits et des légumes crus entre autres sont une belle solution, car ils contiennent des antioxydants de source naturelle. Les excellentes sources d’antioxydants sont les suivantes : les pruneaux, les fruits rouges, les raisins, le brocoli, le poivron rouge et le curcuma.

Pour accroître les bienfaits des antioxydants, il est préférable de choisir des aliments biologiques et en consommer leur peau, pelure et zeste ou la concentration en antioxydants est plus élevée. Afin de favoriser l’absorption et la biodisponibilité des antioxydants consommés, il est important d’améliorer le transit intestinal. Donc, on nettoie les intestins, un incontournable dans toute approche santé.

Des antioxydants sont aussi disponibles sous forme de suppléments tels les vitamines A, E, CoQ10 et bêta-carotène. Il est préférable d’obtenir les antioxydants d’aliments crus et non altérés, supérieurs aux suppléments.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de