Les attentes sont toujours très élevées « Gianni Cantini»

Photo de Michel Bureau
Par Michel Bureau
Les attentes sont toujours très élevées « Gianni Cantini»

Panthères de Saint-Jérôme

Gianni Cantini entreprendra une quatrième saison au cours des cinq dernières comme entraîneur-chef des Panthères de Saint-Jérôme. Pour le mentor des Panthères de Saint-Jérôme, que nous avons rencontré tout récemment, rien n’a vraiment changé à Saint-Jérôme. 

«On aspire toujours aux grands honneurs. Il n’est pas question d’entrer à la Coupe Fred Page par la porte d’en arrière, nous sommes prêts. Pour obtenir du succès, il n’y a pas de recette miracle, il faut travailler fort à chaque match. Le mot satisfait ne fait pas partie de mon vocabulaire», confesse Gianni Cantini.

 

Une feuille de route éloquente

Gianni Cantini, il a déjà été entraîneur adjoint avec le Titan d’Acadie Bathurst, où il a fait ses classes. Il a connu du succès partout où il est passé: midget AAA, collégial, junior AAA, mais aussi au hockey universitaire dans la NCAA (division 1), et il aspire également au Junior Majeur et au hockey professionnel.

Gianni Cantini n’a pas eu un mentor en particulier, il s’est inspiré d’un peu tout le monde chez les pros. «J’ai bien étudié le meilleur de chaque modèle», lance l’entraîneur-chef des Panthères de Saint-Jérôme.

 

En plus de son rôle d’entraîneur-chef, il est représentant pour une compagnie de transport avec un horaire flexible, et il fait part de ses connaissances à une école de hockey l’été.

 

Il dit garder du temps pour sa famille, son épouse Francesca vient de lui donner un deuxième enfant, un petit garçon, lui qui était déjà père d’une petite fille de trois ans.«Il faut des femmes incroyablement compréhensive pour nous suivre», de souligner coach Cantini.

 

 Au quotidien de l’entraîneur-chef des Panthères, il faut ajouter les soirs de matchs, mais aussi trois pratiques par semaine. En bout de ligne pas trop de temps pour le social. C’est le prix à payer pour une carrière chez les professionnels.

 

Les conditions gagnantes sont au rendez-vous

Gianni Cantini dit qu’il ne veut pas regarder trop loin en avant, mais il est pleinement conscient qu’il a une excellente équipe de hockey sous la main, et que les attentes sont très élevées.

 

«Toutes les pièces du casse-tête sont tombées aux bons endroits. Samuel Aquin ajoute de la profondeur en attaque. Je vais l’utiliser dans toutes les situations clés dans un match», conclut l’entraîneur des Panthères.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de